«

»

Jan 11 2007

Qu’est-ce que le blanchiment écologique ?

Argument écologique et blanchiment écologique des entreprises.
Qu’est-ce que l’abus de l’argument écologique ?

L’argument écologique permet de vanter dans une publicité ou sur un emballage les caractéristiques écologiques d’un produit ou service, ou ses avantages pour la protection de l’environnement. Du fait de l’engouement actuel pour des produits plus respectueux, d’une part, cela permet d’orienter le consommateur dans ses choix, et d’autre part, cela pousse les entreprises à innover pour modifier leur offre.

Or, depuis quelques années, de plus en plus de produits et services sont présentés comme « écologiques », « protégeant la nature » ou « protégeant l’environnement », alors que l’intérêt du produit ou du service pour la nature est minime, voire inexistant. C’est d’autant plus critiquable que l’argument écologique est très utilisé pour les produits et par les entreprises les plus polluants : voitures, produits chimiques, sociétés pétrolières…

Cela s’appelle faire du blanchiment écologique ou de la « désinformation verte » (greenwashing en anglais), parce que cela donne une aura écologique à des entreprises et à des produits qui ne le sont pas.

La conséquence immédiate de l’abus de l’argument écologique :
Instaurer le doute et la confusion dans l’esprit du consommateur sur ce qui est vraiment écologique et sur ce qui ne l’est pas. Or, il est devenu aujourd’hui impératif de changer nos comportements de consommation, ainsi que le comportement des entreprises.

Le blanchiment écologique a donc pour effet de contrer les efforts de sensibilisation faits en ce sens par les associations.

Outre l’usage du mot « écologique », il y a d’autres manières de faire du blanchiment écologique par la publicité.

Par exemple, il s’agira de présenter le produit ou service vanté dans un cadre naturel et sain (Voir les publicités). Ainsi, les véhicules 4 x 4 sont généralement présentés au bord d’une rivière ou sur une plage. La loi interdit toute forme de publicité représentant un véhicule circulant en dehors des voies autorisées1, car ce serait inciter les gens à des comportements illégaux et non-écologiques. Mais le juge interprète restrictivement ce texte en estimant qu’un véhicule qui semble garé le long d’un cours d’eau ne circule pas. C’est pourquoi vous remarquerez que les 4 x 4 sont représentés sans conducteurs, sauf lorsqu’ils sont sur une route!

Plus pernicieux encore, le message à double sens. Ainsi, la campagne actuelle de Total met en avant les moyens que l’entreprise alloue à la recherche d’énergies renouvelables : la moitié de l’image représente des éoliennes, ce qui laisse penser que Total investit une part importante de son activité dans cette activité, alors que Total ne possède que 5 éoliennes. Son slogan, « pour vous, notre énergie est inépuisable » est une insulte aux associations de protection de l’environnement qui luttent depuis des décennies contre cette croyance d’une terre inépuisable. En procédant ainsi, Total détourne le regard du consommateur de son activité principale, extrêmement polluante (le pétrole). Or, Total ne cache pas sur son site Internet son intention d’aller jusqu’à épuisement de la ressource en pétrole.

A souligner aussi, la campagne écologique dont la réalisation a nécessité des moyens tout sauf écologiques. Ainsi, la dernière campagne d’EDF qui axe sa campagne sur la pénurie prochaine des ressources fossiles, avec pour slogan « Pour les générations futures, développons les énergies de demain » : tournée à l’Ile de Paques, la campagne a exigé des déplacements en avions fortement émetteurs de CO2, première cause du réchauffement climatique. Vous avez dit cohérence?

Laisser un commentaire