«

»

Juin 17 2016

RAP@Toile N° 131 – Juin 2016

************** RAP@Toile N° 131 – Juin 2016 *****************

RAP@Toile a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.

*****************************

Les rendez-vous de RAP et de la lutte antipublicitaire :

17 juin [Toulouse] : Concert de soutien à 19 h, Espace Allegria / 110 Rue Achille Viadieu / Métro Palais de Justice
Entrée et repas : participation libre !
Voir le programme

22 juin [Lille] : 2e action de la brigade anti sexiste de Lille. Plus d’informations

25-26 juin [Malakoff] : Rencontres intergalactiques de l’antipub (voir plus bas).

27 juin [Le Mans] : Rencontre avec le groupe local R.A.P. et le collectif antipub 72 au café Le Globe, 9 place de la République.

28 juin [Toulouse] : Verdict du procès de Johan au tribunal de police à 14 h (voir plus bas).

*****************************

SOMMAIRE

1 – RENCONTRES INTERGALACTIQUES DE L’ANTIPUB LES 25 ET 26 JUIN À MALAKOFF
2 – BLOCTEL, LA LISTE ANTI-DÉMARCHAGE TÉLÉPHONIQUE, ENFIN OPÉRATIONNELLE
3 – COMPTE RENDU DU PROCÈS DE JOHAN, MILITANT ANTIPUB TOULOUSAIN
4 – RLPI DE BORDEAUX MÉTROPOLE – À QUELQUES JOURS DE LA VOTATION OÙ EN EST-ON ?
5 – TOULOUSE : DIMANCHE 12 JUIN / COMPTE RENDU D’ACTION
6 – [PÉTITION] : EN CORRECTIONNELLE POUR « VOL » D’AFFICHES ILLÉGALES ! SOUTENONS CETTE MILITANTE !
7 – ACTUALITÉS PUBLICITAIRES

*****************************

1 – RENCONTRES INTERGALACTIQUES DE L’ANTIPUB LES 25 ET 26 JUIN À MALAKOFF

Les 25 et 26 juin 2016 Toutes et tous aux rencontres intergalactiques de l’antipub à Malakoff (sud de Paris)

À l’occasion de son Assemblée Générale, R.A.P. organise des rencontres antipub ouvertes au public.

Un mouvement riche et diversifié !

Alors que les effets négatifs de la publicité sont de plus en plus présents (omniprésence, privatisation rampante de l’affichage public, pollution socio-économique et environnementale, nouvelles technologies, enfants pris pour cibles,…), le mouvement antipublicitaire reste mobilisé dans sa diversité foisonnante.

Un mouvement de plus en plus fort !

Le 25 mars 2016, le monde a pu voir une très belle mobilisation antipublicitaire, inédite dans l’histoire, prenant des formes variées, à laquelle ont pris part plusieurs collectifs et de nombreux individus. Il y a eu plus d’une trentaine d’actions en France et dans plus de 6 autres pays (Angleterre, Argentine, Allemagne, Belgique, Etats-Unis et Suisse). Le point de départ à un mouvement déterminé qui grandit de jour en jour.

Un mouvement qui s’organise !

À l’occasion de son assemblé générale, l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) ouvre ses portes et invite toutes les citoyennes et les citoyens qui en ont assez de la pub à participer aux premières rencontres générales des différents mouvements antipublicitaires les 25 et 26 juin 2016 à la Malakoff. Ce mouvement s’organise et s’articule de plus en plus, ce rendez-vous est une occasion pour continuer dans ce sens et permettre de nouvelles victoires.

Le programme de ces rencontres est riche en débats, formations, ateliers et moments festifs. C’est aussi une opportunité pour découvrir la galaxie antipub et venir la renforcer ! Les disponibilités logistiques étant limitées, merci de vous inscrire via le formulaire prévu à cet effet.

En espérant vous voir nombreuses et nombreux, nous vous invitons à faire tourner ce message à toutes les personnes intéressées.

L’équipe d’organisation des rencontres intergalactiques de l’antipub

*****************************

2 – BLOCTEL, LA LISTE ANTI-DÉMARCHAGE TÉLÉPHONIQUE, ENFIN OPÉRATIONNELLE

Plus de deux ans après le vote de la loi consommation dite « loi Hamon », Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique voit enfin le jour ce mercredi 1er juin. Cette liste remplace la liste Pacitel, qui n’était pas contraignante, pour une efficacité normalement plus grande, puisque la consultation de la liste Bloctel est obligatoire pour tous les professionnels (Article L121-34 du code de la consommation). Les démarcheurs qui ne tiendraient pas leurs bases de données à jour, et continueraient à appeler des numéros inscrits sur la liste Bloctel, s’exposeraient à une amende administrative de 75 000 €, et ce, même s’ils sous-traitent l’activité de démarchage à un centre d’appels à l’étranger.

La liste Bloctel s’applique aussi bien au téléphone fixe qu’au téléphone portable. On peut s’inscrire gratuitement soit par Internet, sur le site de Bloctel, soit par courrier postal (Société Opposetel, Service Bloctel, 6 rue Nicolas Siret, 10 000 Troyes). Un récépissé sera envoyé signalant la prise en compte de l’inscription. Il faudra compter un mois avant que les appels cessent, le temps de mettre à jour les bases de données.

En cas de non-respect de votre inscription, un formulaire de signalement en ligne est disponible sur le site de Bloctel. Quatre renseignements seront indispensables pour que le signalement soit traité :
- la date de l’appel ;
- la plage horaire de l’appel ;
- le numéro de la ligne sur laquelle vous avez été joint(e) ;
- le numéro de l’appelant.
Il sera aussi possible de faire ce signalement par courrier en envoyant ces renseignements sur papier libre à l’adresse indiquée dans le courrier de confirmation d’inscription.

Les limites de la liste Bloctel

Cependant, certains appels ne sont pas concernés par cette liste :
- les instituts de sondage ;
- les associations caritatives ;
- les éditeurs de presse ;
- les entreprises auxquelles vous avez donné votre numéro de manière volontaire ;
- et les entreprises dont vous êtes déjà client(e).

Cette dernière exception risque de limiter fortement l’intérêt de la liste Bloctel, tant les opérateurs téléphoniques, entre autres, utilisent le démarchage pour promouvoir leurs offres. En outre, l’inscription à cette liste ne sera valable que pour une durée de trois ans. Il faudra se réinscrire passé ce délai.

Les numéros professionnels ne pourront pas être inscrits sur la liste. Seuls les numéros des consommateurs sont concernés.

Notons aussi que si la liste Bloctel permet d’inscrire son téléphone portable, elle ne protège pas contre les textos indésirables. Il faut continuer à transférer ces derniers au 33 700

Si nous sommes encore loin de notre revendication, à savoir une interdiction pure et simple du démarchage téléphonique, assortie d’une liste « oui pub » qui permette d’appeler les personnes souhaitant explicitement le démarchage et qui respecte ainsi le principe de liberté de réception, cette liste Bloctel est néanmoins une avancée tant les appels intempestifs constituent un fléau.

*****************************

3 – COMPTE RENDU DU PROCÈS DE JOHAN, MILITANT ANTIPUB TOULOUSAIN

31 mai 2016 au Tribunal d’Instance de Toulouse

Une vingtaine de personne étaient présentes devant le tribunal d’instance de Toulouse ce mardi 31 mai à 14h pour soutenir Johan. Tout le monde à été autorisé à rentrer. L’entreprise JCDecaux a décidé de se constituer partie civile et a donc envoyé son avocat, spécialement descendu de Paris.

Rappel des faits : Le 25 mars 2016, à Toulouse, Johan avait été interpellé Pont des Catalans alors qu’il était en train de retirer une affiche publicitaire d’un panneau d’affichage. Une fois au commissariat, il reconnaît et revendique avoir retiré 15 affiches de leur support JCDecaux. Il refusera, lors d’une convocation ultérieure, la proposition de médiation proposée par le procureur, soit une peine de 700 €.

Lors de ce procès, le juge rappelle les faits et demande à Johan de s’expliquer.

Ce dernier reconnaît les faits puis explique qu’il n’est pas contre la publicité mais contre la sur-publicité. Il explique que les affiches en question sont imposées au public et que ce dernier n’a donc pas la possibilité d’y échapper. Il ajoute que l’on devrait avoir un droit de (non) réception, quant à la consultation des informations commerciales.
Il raconte également comment les publicitaires utilisent à présent les appareils d’imageries médicales et les progrès en neurosciences afin que leurs publicités agissent directement sur les émotions et échappent à la rationalité.
Il précise avoir agi de manière non violente, sans avoir dégradé les supports, sans avoir touché aux affiches de communication municipales et culturelles. Enfin, il ajoute ne rien avoir à gagner lors de ce procès alors que JCDecaux tire des revenus de ses panneaux illégaux.

C’est au tour de l’avocat de JCDecaux de prendre la parole.

Il explique que ce phénomène typiquement français est alimenté par une certaine banalisation entraînant un sentiment d’impunité chez ces auteurs. D’où la multiplication de ce type d’acte. Il demande une réponse adaptée et pédagogique, de la part du juge, pour casser ce phénomène. Il déclare que l’impact matériel de ce genre d’action s’éleva à plus de 150 000 € entre 2005 et 2006.
Il raconte la fatigue des salariés de JCDecaux en charge de ces panneaux, qu’ils sont confrontés au mythe de Sysiphe : ils ont l’obligation, chaque jour, de refaire le travail exécuté la veille.

Lire le compte rendu complet

La juge a annoncé qu’elle rendra le délibéré le 28 juin 2016 à 14h00.

Johan a été l’invité de France Bleu à ce sujet.

*****************************

4 – RLPI DE BORDEAUX MÉTROPOLE – À QUELQUES JOURS DE LA VOTATION OÙ EN EST-ON ?

Bordeaux Métropole est en train de finaliser le RLPi (Règlement Local de Publicité intercommunal). Celui-ci n’est pas diffusé publiquement à l’heure actuelle mais la votation sur le RLPi devrait se situer autour de fin juin.

Depuis fin 2014, nous avons à coeur de défendre une réglementation plus stricte en matière de publicité dans l’espace public de la métropole bordelaise afin de préserver la liberté de non réception de tous. Le groupe local RAP Bordeaux a d’ailleurs rédigé un RLPi respectueux des citoyens. Celui-ci a été diffusé en accès libre sur Internet. Nous avons également effectué une action de sensibilisation du public en mars 2016 sur la place Saint-Projet à Bordeaux. Malgré nos espoirs, les élus n’ont ni donné suite à notre courrier, ni repris nos propositions, ni manifesté le désir de nous rencontrer pour faire évoluer le débat.

Si nous saluons des orientations annoncées comme plus restrictives, le fait que le cabinet de conseil choisi pour l’élaboration du RLPi soit constitué d’anciens afficheurs pose question. En effet, le fondateur de Cadre&Cité, Thierry Vlimant a plusieurs fois été directeur régional pour le groupe Avenir jusqu’en 2000, tandis que Jean Rocher, l’associé de Cadre&Cité, a travaillé comme cadre pour JCDecaux de 1999 à 2011. Il est heureux que Cadre&Cité précise sur son site que le cabinet n’a aucun lien contractuel avec les entreprises du secteur de la publicité extérieure !

De plus, nous nous interrogeons sur la prise en compte des avis des citoyens sur le site en ligne de la participation de Bordeaux Métropole. Les avis recueillis sont unanimes et expriment des réticences sur le fait même de la publicité. On y retrouve la préoccupation suivante : est-il sain d’entraîner une démarche de consommation au moment où la question de la pollution de la planète, de l’épuisement des ressources, du gaspillage et de la surconsommation devient de plus en plus problématique ? D’autres avis mettent en avant l’intrusion visuelle et mentale ainsi que le levier de manipulation des populations que constitue la publicité. Le manque de communication de Bordeaux Métropole autour du RLPi (seulement 250 avis laissés sur l’ancien site de la participation) semble d’ailleurs témoigner d’un souhait de ne pas associer les citoyens aux discussions et aux prises de décision.

Nous souhaitons que les élus aillent plus loin sur le RLPi et prennent en compte les réticences exprimées par les habitants, manifestant ainsi leur désir de rendre vivant et réel le concept de démocratie.

*****************************

5 – TOULOUSE : DIMANCHE 12 JUIN / COMPTE RENDU D’ACTION

Ce dimanche matin nous étions une douzaine pour une action de recouvrement entre Jean-Jaurès et Compans-Cafarelli. Nous avons recouvert une cinquantaine de panneaux publicitaires avec du papier kraft et des slogans tout droit sortis de notre imagination dé-colonisée par la pub !

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec des passants à propos de la lutte contre l’invasion publicitaire. Deux de ces rencontres ont été particulièrement prolifique : une personne s’est investie elle-même dans l’écriture de slogans anti-pub, l’autre nous a signalé l’existence de son association féministe très sensible au sexisme régnant dans la publicité.

L’action s’est terminée après 3h de recouvrement efficace et convivial.

*****************************

6 – [PÉTITION] : EN CORRECTIONNELLE POUR « VOL » D’AFFICHES ILLÉGALES ! SOUTENONS CETTE MILITANTE !

Nous signalons cette pétition (malheureusement encore hébergée chez Change.org, plate-forme dont le modèle économique repose sur la revente des bases de données) d’une militante, attaquée pour avoir retiré des affiches illégales. En correctionnelle pour « vol » d’affiches illégales

*****************************

7 – ACTUALITÉS PUBLICITAIRES

Lien vers les actualités publicitaires 17 juin 2016.

Antipub

- Un militant anti-publicité jugé à Toulouse ce mardi – France Bleu, 31/05/2016

- Toulouse : un militant anti-publicité jugé pour avoir retiré 15 affiches – France 3 Midi-Pyrénées, 31/05/2016

- Le militant a dégradé des affiches et dénonce la publicité – La Dépêche, 01/06/2016

- Communiqué : retrait des banderoles publicitaires de l’Euro 2016 sur le Capitole de Toulouse – SPPEF, 07/06/2016

- Au Mans, Nuit Debout protège aussi la faune nocturne – Nuit Debout Le Mans, 11/06/2016

- Dijon : les Amis de la Terre s’en prennent aux panneaux publicitaires – Le Bien Public, 15/06/2016

- L’association Sites et Monuments demande le retrait des publicités illégales à Paris pendant l’EURO 2016 – SPPEF, 17/06/2016

- Entretien avec Résistance à l’Agression Publicitaire – Journalter, 17/06/2016

Affichage extérieur

- Euro 2016 : polémique sur les bâches bleues du Capitole – La Dépêche, 31/05/25016

- Publicité sur l’emprise des stades : un décret taillé sur mesure – Localtis, 31/05/2016

- Toulouse : Au Capitole, les (grandes) bannières de l’Euro se font bâcher – 20 Minutes, 02/06/2016

- Taxe Locale sur la Publicité Extérieure : pourquoi cette taxe est contestable ? – Fiscalonline, 03/06/2016

Démarchage téléphonique

- Comment va fonctionner Bloctel, le nouveau service anti-pub téléphonique ? – 20 Minutes, 01/06/2016

- Bloctel : les profiteurs sont déjà là ! – 60 millions de consommateurs, 16/06/2016

Autorégulation

- MMXV, annus horribilis autoregulationis – Le blog de la communication responsable, 30/05/2016

- Une campagne de Médecins du Monde censurée pour ne pas déplaire aux laboratoires pharmaceutiques – Les Inrockuptibles, 13/06/2016

- Les publicités avec des corps « irréalistes » bannies du métro de Londres – Huffingtonpost, 14/06/2016

- Le maire Guillaume Barazzone veut s’attaquer à la pub sexiste à Genève – RTS Info, 16/06/2016

Accès aux précédentes actualités.

*****************************

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Notre association a toujours besoin de votre soutien moral et financier : soutenir R.A.P.

Pour tout renseignement merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)
La Teinturerie
24, rue de la Chine
75020 Paris
tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)
Courriels
R.A.P. : contact@antipub.org
R.A.P. Lille : contact.lille@antipub.orgSite Internet : http://lille.antipub.org
R.A.P. Toulouse : contact.toulouse@antipub.org – Site internet : http://toulouse.antipub.org/
R.A.P. Paris : contact.paris@antipub.org
R.A.P. Nantes : contact.nantes@antipub.orgSite Internet : http://nantes.antipub.org/
R.A.P. Bordeaux : contact.bordeaux@antipub.orgSite Internet : http://bordeaux.antipub.org/
RAP Saint-quentin-en-Yvelines : sqy@antipub.org

Site Internet R.A.P. national : www.antipub.org

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires, sans certitude de présence toutefois).

COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub
52 rue Crillon
BP 36003
69411 Lyon cedex 06
Tél. 04 72 00 09 82
http://www.casseursdepub.org

Paysages de France
(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire envahissant)
MNEI
5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble
Tél. & tcp. 04 76 03 23 75
http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.
(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)
67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.
Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)
www.bap.propagande.org

Planète antipub : La planète antipub reprend les actualités à partir des différents sites de l’écosystème anti-publicitaire français.
http://planete.antipub.org/

Pourquoi je suis antipub : Pour dire ou lire pourquoi l’on est antipub :
http://pourquoijesuis.antipub.org