Résistance à l'agression publicitaire
Accueil du site > Publications
RAP@Toile N° 106 – Avril 2012

************** RAP-À-TOILE N° 106 – AVRIL 2012 *****************

R.A.P.-A-TOILE a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.

*****************************

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire :

Mardi 12 juin [Paris] Procès de 6 barbouilleurs pour refus de prélèvement ADN
Plus d’informations bientôt sur le site des Déboulonneurs

*****************************

SOMMAIRE :

1 - PUBOMÈTRE DES CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
2 - DE L’ARBITRAIRE DU CONTRÔLE DES CONTENUS PUBLICITAIRES
3 - PARUTION DU LIVRE "CONTRE LES PUBLICITÉS SEXISTES"
4 - COMPTE-RENDU DU PROCÈS DES DÉBOULONNEURS DU 3 AVRIL
5 - APPEL À SOUTENIR LES DÉBOULONNEURS

*****************************

1 - PUBOMÈTRE DES CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Après leur avoir envoyé un questionnaire, RAP a reçu la réponse de la plupart des candidats à l’élection présidentielle. Résultats.

La notation des candidats est une moyenne de

- la qualité des réponses au questionnaire (0 en cas de non-réponse), note sur 10 valant double

- le programme et sa compatibilité avec nos propositions (note sur 10 ; 0 si pas de mention de la publicité dans le programme)

- le bilan et les actes du candidat ou des élus de son parti lorsqu’il(s) étai(en)t dans des exécutifs. Ce point n’est pas noté si pas d’élu. En partant de 5, on a enlevé et ajouté des points en fonction des actions. Note sur 10.

Un bonus de point est accordé en fonction des discours, prises de position et engagements publics marquant un intérêt pour le sujet.


Nicolas Sarkozy – UMP : 0,25 / 10
Lourd bilan

Le président sortant est surtout évalué sur son bilan et sur ses prises de position.
Côté bilan, le gouvernement Fillon a supprimé la publicité sur l’audiovisuel public après 20h. Mais cette avancée importante, plébiscitée par le public, s’est accompagnée de l’augmentation de la publicité sur les chaînes de télévision privées.
Le gouvernement a aussi mis en place le Grenelle de l’environnement qui comporte des micro- avancées en matière d’affichage publicitaire (extinction de certains panneaux et enseignes la nuit, suppression des pré-enseignes, règle de densité symbolique), mais qui sont hélas largement rattrapées par les possibilités de dérogations et les reculs de la nouvelle réglementation :
Généralisation des bâches, des écrans vidéo et du format de 12 m², légalisation du micro affichage, zones de publicité sans limite dans les emprises des aéroports. Au final on a une réglementation encore plus complexe et permissive qu’avant. On voit ici que le gouvernement, comme les députés UMP, ont été sensibles à l’action importante des lobbies. Le gouvernement est aussi responsable de n’avoir rien fait pour contrer l’agression publicitaire dans le métro et la gabegie énergétique des écrans vidéo qui se multiplient depuis 2010.
L’amitié médiatisée de N. Sarkozy et de J. Séguéla est un indicateur à prendre en compte.
Côté discours, l’UMP s’est exprimée à plusieurs reprises pour dénoncer les méfaits de la publicité (notamment N. Kosciusko Moriset). N. Sarkozy parlait en 2008 du diktat de l’audimat sur le service public, citant même la « politique de civilisation » d’E. Morin. C. Jouanno souhaitait « remettre la publicité à sa place ». Mais comme la proposition de loi UMP sur l’interdiction des retouches photo sur les publicités, tout ceci n’est resté qu’au stade du discours.
Notons enfin que le candidat n’a pas répondu à notre questionnaire et qu’il n’y a pas une ligne de son programme qui traite de la question de l’envahissement publicitaire.
Réponse : 0 Programme : 0 Bilan : -1 Bonus discours : +0,5


François Bayrou – Modem : 0,75 / 10
Un silence complice

L’envahissement publicitaire n’intéresse pas F. Bayrou. Aucune réponse au questionnaire, aucune trace dans son programme, il s’est même prononcé contre la suppression de la publicité sur l’audiovisuel public. Au final, ce silence traduit soit un désintérêt soit une franche publi-philie. Contacté par téléphone au moment du vote de la loi Grenelle, il nous avouait benoîtement ne pas pouvoir faire grand chose étant donné le peu de parlementaires du Modem.
Réponse : 0 Programme : 0 Bilan : 3


François Hollande – PS : 1 / 10
Un silence gêné

Aucune réponse au questionnaire et pas une seule ligne du programme ne traitant du sujet, ce candidat est d’un silence éloquent. A l’exception des positions du MJS, les seuls éléments permettant d’évaluer le candidat du parti socialiste viennent des élus de ce parti ou du bilan de celui-ci lorsqu’il était aux responsabilités. Citons donc à leur actif, la Loi Evin (interdisant la publicité pour l’alcool et le tabac) et la loi Sapin (sur la transparence des tarifs publicitaires) et le RLP (règlement local de publicité) de Paris qui interdit la publicité aux abords des établissements scolaires. Mais nous n’oublions pas non plus que ce sont des maires socialistes qui ont décidé le mariage publicité contre vélos en libre service (Paris, Lyon…). Et que c’est J. Lang qui a mis en place la « charte de bonne conduite des entreprises à l’école », autorisant ainsi la publicité dans les manuels scolaires ou dans des kits pédagogiques.
Côté discours, on peut penser que la proximité parfois affichée avec le milieu des publicitaires (Euro RSCG…) peut expliquer le silence assourdissant du PS sur cette question. Les quelques positions prises par certains contre la publicité à l’école (A. Filipetti) ou contre les écrans de publicité du métro (A. Lepetit) sont trop ponctuelles pour être collectives. La défense récente de la publicité sur l’audiovisuel public montre qu’il sait aussi être du côté des publicitaires.
Réponse : 0 Programme : 0 Bilan : 3 Bonus discours : +0,25


Nicolas Dupont-Aignan : 2,3 / 10
Des mesurettes

Dans sa réponse à notre questionnaire, il se dit intéressé et trouve même nos propositions « sympathiques ». Mais sur les points précis, il reste silencieux ou flou.
Dans son programme, il propose quelques mesurettes, comme le renforcement de la loi Toubon sur l’anglais dans la publicité, l’interdiction de la publicité sur le crédit. Il prône également un « meilleur contrôle des pratiques publicitaires ». Au bout du compte, cela ne pèse pas très lourd.
Réponse : 2,5 Programme : 2

Lire sa réponse


Nathalie Arthaud – Lutte Ouvrière : 4 / 10
La révolution sinon rien

Dans sa réponse au questionnaire, LO partage notre analyse et est d’accord sur le diagnostic économique. Mais elle ne répond pas avec précision au questionnaire, pour eux la seule solution à l’agression publicitaire est la sortie du capitalisme. LO propose que « l’information commerciale doit se substituer à la publicité ». On aimerait savoir concrètement ce que cela veut dire.
Rien n’est dit dans son programme sur la question de la publicité. Les pratiques de campagne de LO peuvent être publicitaires (voir campagne de 4x3 d’Arlette Laguillier).
Réponse : 6 ; Programme : 0

Lire sa réponse


Jacques Cheminade : 6,2 / 10
Une adhésion aux propositions

Dans sa réponse au questionnaire, il affirme être d’accord avec nos propositions, même si sur certains points les réponses sont hors sujet. Seule l’interdiction de la publicité sexiste apparaît dans son programme. Il s’est exprimé en faveur de la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public et a vivement critiqué des réseaux sociaux en 2007, les considérant comme des « parcs zoologiques pour publicitaires ».
Réponse : 8 Programme : 1 Bonus discours : +0,5

Lire sa réponse


Philippe Poutou – NPA : 7,7 / 10
Anti-publicitaire radical

Philippe Poutou est pour une interdiction totale de la publicité. Dans sa réponse à notre questionnaire, il approuve toutes nos propositions et fait preuve d’une grande radicalité antipublicitaire. Mais il évacue la question de la liberté de réception et d’expression, partant du postulat que la publicité doit être purement et simplement interdite. Or bien qu’antipublicitaires, nous ne sommes pas pour une suppression totale de la publicité ; nous reconnaissons le droit à la liberté d’expression pour les entreprises commerciales, mais dans des strictes limites.
Le NPA a intégré (assez récemment, c’est à dire le 10 mars 2012), les réponses à notre questionnaire dans son programme.
Réponse : 8 ; Programme : 7

Lire sa réponse


Eva Joly – EELV : 9 / 10
Naturellement anti-publicitaire

EELV considère la publicité comme anti-écologique. Très naturellement, EELV intègre dans son programme et dans sa réponse à notre questionnaire toutes les propositions de Résistance à l’agression publicitaire, à quelques bémols près (E. Joly est pour une diminution drastique des formats des affiches publicitaires, mais sans mention explicite du 50x70 cm).
Le programme d’EELV est très détaillé sur la question. Néanmoins, dans le programme présidentiel d’Eva Joly, n’apparaissent plus que des mesures sur l’obésité et la malbouffe promues par la publicité.
Côté bilan des élus écologistes, nous notons la très bonne coopération avec J. Boutault (pour le RLP de Paris) et avec J. Muller et Y. Cochet (pour les amendements à la loi Grenelle). Une tâche cependant au tableau, concernant la publicité dans le métro qui n’a pas diminué d’un pouce et ce malgré la vice-présidence de l’Ile de France aux transports assurée par un écologiste.
Le soutien aux Déboulonneurs, les débats organisés par EELV sur la publicité, les prises de position d’Yves Cochet, Dominique Voynet et Cécile Duflot… lui donnent un bonus d’un point.
Réponse : 9,5 Programme : 7 Bilan : 6 Bonus discours : +1

Lire sa réponse


Jean-Luc Mélenchon – Front de Gauche : 9 / 10
Une place importante dans son programme

Le FG s’exprime en faveur de la liberté de réception et place la lutte contre l’envahissement publicitaire au cœur de sa lutte contre le consumérisme. Ses réponses au questionnaire sont un sans faute, à l’exception des pratiques concernant la campagne électorale. De fait le Front de Gauche pratique l’affichage sauvage à haute dose.
Le programme du Parti de Gauche est très détaillé sur le sujet de la publicité. Peu de choses dans celui du PCF. Le programme présidentiel du FG est moins détaillé, mais reprend l’essentiel des objectifs et des orientations.
Côté bilan des élus des partis du FG, nous notons la très bonne coopération avec A. Corbières (pour le RLP de Paris) et avec M. Billard (pour les amendements à la loi Grenelle). Cependant on peut noter que les RLP des mairies communistes ne sont pas des modèles de lutte contre l’agression publicitaire.
Le soutien aux Déboulonneurs, les débats organisés par le parti de gauche sur la publicité, les prises de position de Jean-Luc Mélenchon sur l’agression publicitaire et les écrans du métro lui donnent un bonus de 1 point.
Réponse : 9,5 Programme : 8 Bilan : 5 Bonus discours : +1

Lire sa réponse
Et son texte introductif

Lien direct vers l’article

*****************************

2 - DE L’ARBITRAIRE DU CONTRÔLE DES CONTENUS PUBLICITAIRES

Ces dernières semaines ont vu un certain nombre d’affiches publiicitaires plus ou moins choquantes être retirées l’une pour atteinte à la dignité de la personne humaine, une autre pour apologie de la violence et une dernière jugée trop politique.

Une fois n’est pas coutume, le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) n’a pas attendu 6 mois pour délibérer et dire aux annonceurs et agences : "Attention, votre campagne n’était pas éthique, elle est passée le temps qu’il a fallu, mais ne recommencez pas sinon… sinon rien." Les cas devaient être très graves puisque le JDP a à peine eu le temps de recevoir les plaintes que l’on voyait déjà disparaître les affiches. Faits très rares quand on suit un peu les délibérations du JDP.

Dans un cas, c’est l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP, ex BVP) qui a demandé de retirer les affiches, dans un autre c’est Métrobus, la régie publicitaire de la Régie Autonome des Transports Parisien (RATP) qui a fait enlever les affiches et dans le dernier, c’est la Régie des Transport Marseillais (RTM) qui refuse d’apposer les affiches sur ses bus.

Si l’on peut se réjouir de voir ces organismes réagir face à des contenus qu’ils estiment quelque peu limites, on se demande en revanche en quoi les quelques publicités retirées sont plus choquantes que d’autres qui sont autorisées.

Petit florilège de publicités refusées et autorisées à voir sur le site de RAP.

*****************************

3 - PARUTION DU LIVRE "CONTRE LES PUBLICITÉS SEXISTES"

RAP signale la sortie du livre "Contre les publicités sexistes" le 24 février dernier.

La publicité exploite le corps des femmes pour susciter du désir, générer de l’envie, exacerber les frustrations et rendre le produit à vendre "appétant". Soumise aux normes aliénantes d’une beauté stéréotypée, symbole du plaisir sexuel, ou encensant la ménagère passive cantonnée dans sa cuisine, l’image des femmes n’a jamais été autant instrumentalisée. Omniprésentes et conçues pour marquer les esprits, ces représentations modèlent notre imaginaire et participent à la construction des normes de genre : d’un côté, la féminité associée à la jeunesse, à la beauté et à la maternité et, de l’autre, la virilité à la force, à la puissance et à l’action. Loin d’être un art, tout sauf inoffensive –c’est-à-dire perçue au second degré par des consommateurs responsables –, la publicité véhicule les pires clichés sexistes et renforce la domination patriarcale.

Les auteurs : Sophie Pietrucci, Chris Vientiane et Aude Vincent sont militantes féministes au sein du Collectif contre le publisexisme qui existe depuis 2001.

Édition L’Échapée

*****************************

4 - COMPTE-RENDU DU PROCÈS DES DÉBOULONNEURS DU 3 AVRIL - Par les Déboulonneurs

Les 8 militants avaient été relaxés en avril 2010 , une première pour le Collectif des déboulonneurs. Le parquet ayant fait appel de cette décision, nous nous sommes présentés une nouvelle fois à la barre pour dénoncer les méfaits du système publicitaire ainsi que l’hypocrisie et la complicité des pouvoirs politiques.

Lire la suite

*****************************

5 - APPEL À SOUTENIR LES DÉBOULONNEURS

Les Déboulonneurs, toujours en procès pour leurs actions de désobéissance civile, ont besoin de sous pour financer leur défense.

Notamment pour les trois procès de ce début d’année :

- 20 Mars 2012 : procès de 2 barbouilleurs pour dégradation, TOURS
- 3 Avril 2012 : procès en appel de 7 barbouilleurs pour dégradation, PARIS
- 12 Juin 2012 : procès de 6 barbouilleurs pour dégradation et refus de prélèvement d’ADN, PARIS

RAP soutient le collectif des Déboulonneurs et sollicite votre soutien. Les dons iront à la défense des militants accusés.

Pour faire un don : http://rap.aiderenligne.fr/soutien-...

*****************************

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Pour tout renseignement (envoi d’un exemplaire de l’Antipublicitaire, notre publication papier, adhésion, etc.) merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)
La Teinturerie
24, rue de la Chine
75020 Paris
tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)

site internet : www.antipub.org

Adhésion : 25 euros
Adhésion petit budget : 10 euros

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires, sans certitude de présence toutefois).

Pour nous rencontrer : calendrier au début de ce message, renseignements supplémentaires à contact à antipub.org

COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub
52 rue Crillon
BP 36003
69411 Lyon cedex 06
Tél. 04 72 00 09 82
http://www.casseursdepub.org

Paysages de France
(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire envahissant)
MNEI
5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble
Tél. & tcp. 04 76 03 23 75
http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.
(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)
67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.
Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)
www.bap.propagande.org

******************************

Pour vous désabonner de la liste de cette lettre d’information, répondez simplement à ce courriel en tapant dans le corps de texte : "désabonnement".

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Sites amis |