Résistance à l'agression publicitaire
Accueil du site > Idéologie/Système publicitaire
La Nuit des Publiphobes - 22 septembre 2012

À l’occasion de ses 20 ans, l’association Résistance à l’Agression Publicitaire organise ce samedi 22 Septembre 2012 la première Nuit des Publiphobes de 18h30 à 0h.

Au menu de cette "nuit" des Publiphobes, des stands d’informations d’association antipub, des projections de films et de courts métrages antipub, un repas convivial et publiphobe et des échanges informels et publiphobes (bien sûr).

De 18h30 à 23h30 : Exposition, tables d’information et restauration avec les organisations R.A.P., Casseurs de Pub, Collectif Contre le Publisexisme, Collectif des Déboulonneurs.

Projections de la Nuit des Publiphobes :

- De 19h45 à 20h45 : Pourrier, de Suzanne Körösi

Pourrier (2009) est une superposition de courrier et de pourri. Il s’agit d’un courrier publicitaire déposé dans les boîtes aux lettres à hauteur de 40kg par foyer/an « Le pourrier va directement de la boîte aux lettres à la poubelle » Sonia Legros SYN.

- De 21h à 22h : Tous Manipulés, documentaire de la TSR

Premier argument qu’on nous oppose : La publicité ne me manipule pas, moi ! Et pourtant, les actions des publicitaires relèvent de processus qui influent notre cerveau sans qu’on le sache. Nous nous croyons libres mais en réalité, à longueur de journée, nous sommes sous influence. « Tous manipulés » de l’émission Specimen diffusé sur RTS démontre à partir d’expériences de psychologie à quel point notre cerveau est facile à manipuler et donc à contrôler.

Nous nous croyons libres mais en réalité, à longueur de journée, nous sommes sous influence. De nos proches, de la pub et de toutes sortes de stimulations ou pressions quotidiennes. Grâce plusieurs expériences étonnantes, "Specimen" démontre comment, par des simples techniques de manipulation, il est possible modifier le comportement de quelqu’un.

- De 22h15 à 22h45 : Réifiée, "Porno-chic" et contestation publicitaire par Sylvie Travaglianti

A travers une exposition qui fut accrochée dans trois lieux du 11e arrondissement de Paris (Violette and Co, La Passerelle et la Maison des Métallos) entre 2005 et 2007, le film retrace les luttes des années 2000 (tracts, autocollants, actions) contre la publicité et les représentations sexistes.

Les photos qui la composent montrent en outre comment les passants se trouvent inclus dans le décor publicitaire des villes, qui porte un discours surconsumériste et discriminatoire notamment à travers le phénomène du "porno chic".

Informations pratiques de la Nuit des Publiphobes :

Centre Culturel La Clef, 21 rue de la clef, 75005 PARIS

Accès :

Métro Censier-Daubenton (ligne 7)
Bus 47, descendre à la station "Censier-Daubenton"
RER C, descendre à l’arrêt "Paris Austerlitz", puis prendre la rue Buffon (10mn de marche à pied)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Sites amis |