Appel à mobilisation nationale contre les écrans publicitaires dans l’espace public le samedi 23 novembre 2013

Le Grenelle 2 a mis en place une nouvelle réglementation encadrant les écrans publicitaires. Leur taille peut aller jusqu’à 8 m2 – soit 4 fois plus que ceux du métro parisien.

Le gouvernement Ayrault ré-ouvrira d’ici peu le dossier catastrophique du Grenelle du paysage dans le cadre d’une loi sur la biodiversité.

Pour l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.), la lutte contre ces écrans est nécessaire. Ces écrans constituent une:

– Pollution visuelle: L’œil humain est automatiquement attiré par ces écrans animés. Cela peut s’avérer dangereux en terme de sécurité routière, l’attention des automobilistes étant détournée.

– Pollution énergétique: A l’heure où les prix de l’énergie augmentent et où il est demandé aux citoyens de se serrer la ceinture, les publicitaires peuvent poursuivre le gaspillage énergétique, assécher les dernières gouttes de matières premières, rejeter leur émissions de Gaz à effet de serre et participer à la création de nouveaux déchets radioactifs.

– Pollution mentale: Notre cerveau est devenu un réservoir pour entonnoir publicitaire. Ces dispositifs auxquels il devient quasi-impossible d’échapper nous imposent des messages et des normes agressives et néfastes.

Une fois que ces écrans auront envahi tous les espaces, il sera plus difficile de faire marche arrière. L’association R.A.P. appelle les citoyens à se mobiliser la journée du samedi 23 novembre 2013 pour manifester contre cette invasion. Cette mobilisation marquera le point de départ d’une campagne contre les écrans publicitaires.

Pour rejoindre la mobilisation, il suffit de contacter R.A.P. L’association se chargera de donner de la visibilité à votre action et de vous aider à la réaliser.

Contact :

Khaled Gaiji coprésident de R.A.P. : 06 76 34 86 49

khaled.gaiji [a] antipub.org

https://antipub.org

Laisser un commentaire