Oct 27 2011

RAP@Toile N° 104 – Octobre 2011

************** RAP-À-TOILE N° 104 – OCTOBRE 2011 *****************

R.A.P.-A-TOILE a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.

*****************************

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire :

Mercredi 5 novembre [Tours] : action de barbouillage au blanc d’Espagne par les Déboulonneurs, sans risque légal pour les participant(e)s.
RDV place Jean Jaurès à Tours à 17h, suite à la vélorution, le samedi 5 novembre.
Lien

Mercredi 5 novembre [Mans] : journée de formation sur l’affichage
L’association Sarthe Nature Environnement organise le samedi 5 novembre 2011 une journée de formation à la réglementation de l’affichage publicitaire.
Agir pour les paysages animera cette journée composée d’une présentation théorique (comment reconnaître un panneau illégal ? quels sont les moyens d’actions ?) et d’une visite sur le terrain.
Cette journée est gratuite et ouverte à toutes les personnes désireuses d’engager des actions concrètes contre l’affichage publicitaire illégal.
Rendez-vous à 10 heures à la maison des associations – 4, rue d’Arcole – 72000 Le Mans (à 200 mètres de la gare du Mans). Merci de vous inscrire au 02 43 88 59 48.

Samedi 26 novembre [Clermont-Ferrand] : Action Prospectus des boites à lettre et détournement de Pub
Place de Jaude, à partir de 15h sera construit en pâte à papier un arbre (symbolisant celui que chacun d’entre nous reçoit dans sa boite à lettre sous forme de prospectus …tous les ans)
Chacun pourra participer à cette réalisation.
Sera proposé également le détournement d’affiches publicitaires…
Lien

*****************************

SOMMAIRE :

1 – HOMMAGE À CHARLES GARNIER ET ÉVACUATION D’UN CAMION PUBLICITAIRE DEVANT L’OPÉRA – Par R.A.P.
2 – APPEL À PROJET POUR L’OPÉRA GARNIER- Par R.A.P.
3 – DÉTOURNEMENT DE LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE DE LA RATP – Par R.A.P.
4 – ÉTUDE SUR LA POLLUTION VISUELLE À DIJON – Par Dijon Écolo
5 – 81% DES FRANÇAIS SONDÉS TROUVENT LA PUBLICITÉ « ENVAHISSANTE »
6 – [VIDÉO] YVAN GRADIS AU COLLOQUE LA DÉSOBÉISSANCE
7 – 10 000 PUBLICITÉS AU POCHOIR ILLÉGALES DANS PARIS -Par RAP

*****************************

1 – HOMMAGE À CHARLES GARNIER ET ÉVACUATION D’UN CAMION PUBLICITAIRE DEVANT L’OPÉRA – Par R.A.P.

Le 1er octobre 2011, Paysages de France, Résistance contre l’agression publicitaire, Les Déboulonneurs, Vélorution et la Guérilla Gardening ont rendu hommage à Charles Garnier, et manifesté contre la publicité et pour la réappropriation citoyenne de l’espace public.

« Je dénie le droit que s’arrogent quatre ou cinq industriels de maculer avec leurs enseignes outrecuidantes la ville qui abrite un million d’habitants ! » (Extrait de l’article « Les affiches agaçantes », Charles Garnier, La Gazette des beaux-arts, 1er décembre 1871 ; l’article sera diffusé le 1er octobre, et des extraits seront lus à proximité du buste de son auteur, à gauche de l’Opéra.)

La manifestation antipublicitaire de réappropriation de l’espace public qui s’est déroulée devant les marches de l’Opéra de Paris, a permis non seulement de protester contre l’envahissement publicitaire mais également de faire évacuer un énorme camion publicitaire qui s’était installé en toute illégalité devant un des plus importants monuments de Paris.

C’était également pour nous l’occasion de rendre hommage à Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra mais également le premier antipub de l’histoire !

Photo de l’action sur le site de RAP
Récit de l’action sur Adblock Urban

*****************************

2 – APPEL À PROJET POUR L’OPÉRA GARNIER- Par R.A.P.

Le Ministre plénipotentiaire de la Communication, en charge de la culture et de la croissance artistique

Considérant la dynamique économique et sociale exemplaire de notre pays en particulier et du monde libéral en général,
Considérant le besoin de motivation des masses laborieuses et consommatrices de tous les pays,
Considérant la nécessité intangible de trouver des réserves de croissance et des marchés pour les entreprises, moteur du bien-être et de la modernité de notre pays, particulièrement en ces temps de crise, Considérant que les progrès inéluctables de la pensée moderne doivent être libérés des derniers blocages idéologiques du passé,
Considérant la sous-valorisation chronique et néfaste du patrimoine comme soutien à l’objectif national et mondial de croissance verte et culturelle,
Considérant la nécessité de poursuivre la Réforme générale des politiques publiques et de trouver des modes de financement adaptés aux nouvelles orientation de l’État et à la mutation de l’emploi public archaïque en financement productif des partenaires et prestataires du marché,

Sur proposition du Haut conseil national participatif à la valorisation du patrimoine présidé par M. Jean-Camille Decautelonde,
Avec l’avis positif unanime du Comité désintéressé des mécènes et partenaires techniques et financiers de l’Opéra de Paris,
Avec l’avis positif unanime du Club des journalistes et organes de presse intéressés par la culture et la croissance artistique et de son président M. Serge Dassault,

Lance l’appel à projet suivant :

– La valorisation des monuments historiques lors de travaux – nécessaires ou accessoires, réels ou supposés, à réalisation rapide ou prolongée – est un progrès récent important en matière de croissance artistique (et verte) et doit être renforcée ;

– Afin de donner une image actuelle et dynamique à l’Opéra de Paris (ancien « opéra Garnier »), il est apparu opportun, de renommer ce bâtiment et cette institution, la figure de son architecte, dépassée autant qu’oubliée, n’étant plus à même de porter les valeurs et le rayonnement auxquels aspirent l’établissement et ses partenaires ;

– Le Ministère de la communication invite donc les entreprises à déposer leurs propositions de nom pour l’institution et le bâtiment selon le cahier des charges ci-après exposé ;

– Le choix du lauréat reposera sur des critères financiers autant que de représentation positive de la Croissance culturelle et artistique (et verte) et de rayonnement de la France et de ses partenaires.

Cahier des charges institutionnelles :

– Les candidats doivent être cotés sur une grande place boursière mondiale (Tokyo, Londres, New-York, Pékin, Paris…)

– Les candidats doivent être partenaires de l’Opéra de Paris ou de Ministère de la Communication, ou s’engager à le devenir pour la durée du contrat
– Le nom proposé devra être un nom de marque, de produit ou de procédé industriel à même d’apporter son crédit (et ses crédits) à l’institution et au rayonnement d’icelle

– Les marques de tabac, de mines anti-personnelles et de pornographie sont interdites de concours – les candidats dont les activités s’étendent à ces domaines d’activité devront expliquer comment ils éviteront toute retombée négative en termes d’image en cas de rapprochement intempestif par le public entre le nom proposé et ces activités ;

– Les candidats décriront l’organisation des équipes de communication, de public relations et de merchandizing – existantes ou à créer – qu’ils comptent mettre en place ou coordonner pour valoriser pleinement le potentiel culturel de croissance de l’Opéra de Paris

– La concession d’exploitation du nom de l’Opéra a une durée de dix ans – option de concession perpétuelle possible sur demande et en cas d’offre financière culturelle spécialement intéressante et artistique

Cahier des charges financières :

– Les candidats s’engagent au financement des actions de valorisation décrites explicitement ici

– En outre, les candidats feront connaître leur proposition financière en appui, généreux et désintéressé, au budget de l’Opéra de Paris et du Ministère de la Communication chargé de la Culture et de la Croissance artistique, principal critère d’attribution du marché

Cahier des charges techniques :

– Les candidats décriront les modalités techniques prévues de valorisation du bâtiment de l’Opéra : taille des bâches à y installer, qualité des reproductions de façades adjointes aux publicités, animations commerciales et artistiques prévues sur place et sur d’autres supports, notamment numériques

– La surface minimale d’écran vidéos publicitaires sur, autour et à l’intérieur du bâtiment devra atteindre 200 m², et 10% du temps x surface de diffusion devront être réservés aux messages du Ministère de la Communication

– Après avoir été camouflé par une bâche publicitaire dans l’indifférence du public et des visiteurs, le buste de M. Garnier sera valorisé dans un local dédié dans les sous-sol de l’Opéra, dépoussiérage et entretien de la fermeture (opaque et inviolable) financés par le généreux attributaire de la présente offre de service

Lire en ligne

*****************************

3 – DÉTOURNEMENT DE LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE DE LA RATP – Par R.A.P

Ces derniers jours, la RATP s’est mise en tête d’infantiliser encore une fois ses usagers en les comparant à des animaux, pour les inciter à respecter certaines règles « civiques ».

Entre le buffle qui force le passage pour rentrer le premier dans la rame, la poule qui hurle au téléphone dans le bus ou le lama qui crache sur les quais, la RATP (ou plutôt Publicis qui a imaginé la campagne…) a étrangement omis la comparaison avec le canard qu’on gave de pubs.

Nous leur proposons donc ce « visuel » pour compléter leur campagne.

Malgré le fait que Métrobus, sa régie publicitaire, soit détenue à 66% par Publicis, la RATP a tout de même dû débourser entre 4,5 et 9 millions d’euros (quelle fourchette !) pour cette campagne.

À déduire des recettes rapportées par la publicité à la RATP ?

Voir le détournement

*****************************

4 – ÉTUDE SUR LA POLLUTION VISUELLE À DIJON – Par Dijon-Écolo

Des membres du collectif Dijon-Écolo ont réalisé une étude sur la pollution visuelle à Dijon, à télécharger par ce lien.

*****************************

5 – 81% DES FRANÇAIS SONDÉS TROUVENT LA PUBLICITÉ « ENVAHISSANTE »

Pour la 8e année consécutive, l’agence Australie a commandé à la TNS Sofres une étude, Publicité et société. Et pour la 8e année, les résultats montrent que les personnes sondées ont de plus en plus de distance par rapport à la publicité.

81% des sondés considèrent la publicité comme envahissante, 57% la trouvent agressive, et 53% dangereuse. Ils se disent 37% à être « publiphobes », contre 13% à être « publiphiles ».

Voir l’étude complète en ligne – Source : TNS Sofres

******************************

6 – [VIDÉO] YVAN GRADIS AU COLLOQUE LA DÉSOBÉISSANCE

Intervention d’Yvan Gradis, faucheur d’IGM (Images Gravement Manipulatoires), au colloque La désobéissance à Grigny (69), le 8 octobre 2011.

Voir la vidéo en ligne

******************************

7 – 10 000 PUBLICITÉS AU POCHOIR ILLÉGALES DANS PARIS -Par RAP

Dans la nuit du 19 au 20 octobre, s’est organisée dans Paris une vaste opération publicitaire de « Clean Tags » (Tags avec des pochoirs au nettoyeur à haute pression) par un nouveau « réseau social d’entrepreneurs innovants et durables », Shamengo. 10 000 tags devaient être réalisés au sol, dans tout Paris.

Or, selon le nouveau RLP (Règlement Local de Publicité), la publicité au sol est illégale.

Nous demandons donc à la Mairie de Paris de mettre en demeure cette société pour qu’elle efface tous les tags réalisés. Un PV d’effraction permettrait également de faire comprendre aux publicitaires que l’espace public n’est pas un terrain de jeu et d’expérimentation tous azimuts de nouveaux procédés publicitaires.

Les citoyens excédés par l’agression publicitaire permanente sont en droit d’exiger le respect du règlement.

Source

******************************

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Pour tout renseignement (envoi d’un exemplaire de l’Antipublicitaire, notre publication papier, adhésion, etc.) merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)
La Teinturerie
24, rue de la Chine
75020 Paris
tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)

site internet : www.antipub.org

Adhésion : 25 euros
Adhésion petit budget : 10 euros

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h
à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires,
sans certitude de présence toutefois).

Pour nous rencontrer : calendrier au début de ce message,
renseignements supplémentaires à contact à antipub.org


COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub
52 rue Crillon
BP 36003
69411 Lyon cedex 06
Tél. 04 72 00 09 82
http://www.casseursdepub.org

Paysages de France
(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire
envahissant)
MNEI
5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble
Tél. & tcp. 04 76 03 23 75
http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.
(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)
67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.
Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)
www.bap.propagande.org

******************************

Pour vous désabonner de la liste de cette lettre d’information, répondez simplement à ce courriel en tapant dans le corps de texte : « désabonnement ».

Laisser un commentaire