Mettons fin à la publicité et au sponsoring des entreprises fossiles

Au nom de l’impératif climatique, une coalition d’ONG dont R.A.P. est membre, lancent une campagne citoyenne à l’échelle européenne pour interdire la publicité et les parrainages sur les entreprises fossiles.

JE SIGNE la pétition !

Crédit “Adfree Cities”

Plus de 20 organisations, dont Greenpeace, R.A.P. et les Amis de la Terre ont lancé ce lundi 4 octobre la toute première campagne à l’échelle européenne appelant à l’interdiction de la publicité et du sponsoring des combustibles fossiles dans l’UE. en France, c’est Greenpeace France qui est le principal relais sur son site web. En parallèle, plusieurs mobilisations ont lieu entre le 7 et le 9 octobre en Europe pour combattre les stratégies de communication des grands pollueurs avec quatre jours d’actions décentralisées et coordonnées à travers l’Europe à l’approche de la COP26 (plus d’informations ici).

Cette campagne est basée sur une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) nommée « Ban Fossil Fuel Advertising and Sponsorships » et lancée à moins d’un mois de la conférence cruciale des Nations Unies sur le climat à Glasgow, COP 26. Cette initiative est un outil officiel de l’Union Européenne. Si elle est largement signée, elle obligera la commission européenne à examiner cet éventuel acte législatif dans toute l’Europe. Cette ICE propose l’interdiction de toute publicité ou sponsoring dans l’Union européenne par des entreprises des combustibles fossiles et les transports, terrestres aériens et maritimes qui utilisent des combustibles fossiles.

Il est temps que les citoyens de toute l’Europe se lèvent et exercent leurs droits afin que nous puissions mettre fin à l’ère du pétrole, du charbon et du gaz.

JE SIGNE la pétition !


Comme nous l’expliquions dans notre rapport “Pour une Loi Évin Climat“, ce genre de lois est une réponse nécessaire aux dommages que la combustion des énergies fossiles continue de causer à la nature, au climat et à la santé des personnes. Récemment, les recherches de Greenpeace a démontré que les entreprises de combustibles fossiles induisent fréquemment le public en erreur et retardent l’action climatique. Cette interdiction est une mesure concrète qui affaiblira l’influence des entreprises de combustibles fossiles, ce qui profitera à la lutte pour prévenir les pires effets de l’urgence climatique.

Aujourd’hui, Greenpeace Pays-Bas a également publié le rapport “Words vs. Actions: The Truth Behind Fossil Fuel Advertising“. L’enquête a évalué plus de 3 000 publicités publiées sur Twitter, Facebook, Instagram et Youtube depuis le lancement du Green Deal européen, de décembre 2019 à avril 2021. Les six entreprises analysées étaient Shell, Total Energies, Preem, Eni, Repsol et Fortum. Le rapport a révélé qu’en moyenne 63 % des publicités évaluées des entreprises étaient du greenwashing : induisant les consommateurs en erreur en ne reflétant pas avec précision les activités des entreprises et en promouvant de fausses solutions telles que le gaz fossile comme alternatives énergétiques propres. Pour les trois pires contrevenants – Shell, Preem et Fortum – 81% des annonces de chaque entreprise ont été classées comme étant du greenwashing.

Les entreprises de combustibles fossiles, les constructeurs automobiles, les compagnies aériennes et les compagnies maritimes utilisent la publicité et les parrainages comme un écran de fumée pour détourner l’attention de leur entreprise de destruction du climat, tandis que leurs activités continuent de nous plonger plus profondément dans la crise du climat et des droits humains. Cela doit cesser. Maintenant, nous avons le pouvoir de changer la loi avec l’Initiative Citoyenne Européenne. Agissez maintenant pour une interdiction historique des publicités et des partenariats pour les combustibles fossiles !