Oct 03 2017

Ne laissons pas l’UE vendre notre vie privée aux publicitaires !

Le 11 octobre prochain, le Parlement Européen aura à s’exprimer sur un nouveau règlement ePrivacy, menaçant la protection de notre vie privée en ligne. S’il est adopté, l’analyse commerciale de nos activités numériques sera autorisée sans notre consentement. Cette analyse permettra de revendre nos données aux publicitaires et d’afficher de la publicité encore plus invasive qu’avant.

Alors que les budgets publicitaires se déplacent de plus en plus vers Internet et les mobiles, et demain, les objets connectés, les pressions des industriels du secteur sont intenses. Trois points nous semblent particulièrement inquiétants :

  • Nos communications pourront être récupérées et analysées, que ce soit le contenu de nos messages, les sites que nous visitons ou nos appels
  • La géolocalisation de notre téléphone pourra être utilisée
  • Le pistage en ligne des sites que nous visitons pourra être systématique

Nous soutenons la campagne de La Quadrature du Net et vous invitons à agir en allant sur eprivacy.laquadrature.net.

Notre boîte à outils pour se défendre de la publicité sur Internet et les mobiles : antipub.org/se-defendre/internet