Oct 10 2009

RAP à Toile N° 85 octobre 2009

R.A.P.-A-TOILE a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.


Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire :

JEUDI 22 octobre 2009 – PARIS : à 19h. Réunion du conseil d’administration de RAP, ouverte aux adhérents et sympathisants.

***************


SOMMAIRE :

1 – DES MOYENS POUR LA LUTTE ANTIPUBLICITAIRE – par R.A.P.

2 – BIENVENUE A THOMAS BOURGENOT, NOUVEAU PERMANENT DE R.A.P.

3 – AFFICHAGE PUBLICITAIRE : BIENTÔT LA LOI DE LA JUNGLE

4 – PROSPECTUS PUBLICITAIRES ET CONSOMMATION DE PAPIER : ASSEZ !

5 – AVERTISSEMENT SUR LES PHOTOS RETOUCHÉES : CACHE-MISÈRE DES PUBLICITAIRES ?

6 – PERMIS PIETON ® ET LA PUBLICITE A L’ECOLE

***************

1 – DES MOYENS POUR LA LUTTE ANTIPUBLICITAIRE – par R.A.P.

La lutte anti-publicitaire a besoin de moyens, pour nos actions en justice, la logistique des actions, l’édition de notre revue l’Antipublicitaire, le fonctionnement quotidien de l’association nous permettant d’être présents dans les médias, auprès des élus et responsables politiques, sur le terrain, avec les autres associations et collectifs.

2009 était une année chargée : des négociations tendues avec le gouvernement à propos de la l’affichage publicitaire, au bras de fer, en partie victorieux, avec la RATP à propos des écrans de publicité espions. R.A.P. a su être présent sur l’actualité, non seulement pour défendre le point de vue antipublicitaire, mais également pour résister concrètement à l’invasion de la publicité dans nos vies.

Notre indépendance, c’est vous qui la garantissez, par votre adhésion.

Si vous ne souhaitez pas adhérer tout de suite, il est possible de faire un don ponctuel à l’association.

NOUVEAU : On peut maintenant le faire en ligne par carte bancaire ou alors utiliser la méthode classique de l’envoi de chèque – ou mieux le prélèvement automatique.

(Rappel : les dons et cotisations sont déductibles à hauteur de 66% des impôts, dans la limite ed 20% des revenus imposables)

******************

2 – BIENVENUE A THOMAS BOURGENOT, NOUVEAU PERMANENT DE R.A.P.

Jean-Christophe Vandevelde a quitté R.A.P. pour de nouvelles aventures scientifiques. Nous lui souhaitons bonne chance.

C’est Thomas Bourgenot, qui lui succède. Certains le connaissent bien pour ses précédents engagements antipublicitaires. Il sera présent 3 jours par semaine au local de la rue de la Chine.

La permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires, sans certitude de présence toutefois).
Bienvenue !

*******************

3 – AFFICHAGE PUBLICITAIRE : BIENTÔT LA LOI DE LA JUNGLE
Par NICOLAS HERVÉ membre du Collectif des déboulonneurs, CHARLOTTE NENNER présidente de Résistance à l’agression publicitaire, CYRIL RONFORT coprésident de Paysages de France.

Tribune parue dans Libération le 21 juillet 2009

« Il y a maintenant un an, dans l’euphorie du Grenelle de l’environnement, le gouvernement s’est aperçu que le paysage avait tout simplement été… oublié. La France est pourtant dans ce domaine la mauvaise élève : entrées de ville défigurées, panneaux sauvages qui enlaidissent les paysages urbains et périurbains, passants dont on monnaye cher le temps de cerveau humain disponible… Il y avait donc urgence à s’attaquer à la réforme de la loi encadrant la publicité extérieure, demandée depuis près de vingt ans par les associations. Datant de 1979, très complexe, honteusement permissive, cette loi est régulièrement et ouvertement bafouée par les professionnels du secteur.

Une session de rattrapage a alors été organisée au sein du Conseil national du paysage (CNP), ressuscité pour l’occasion. Ce matin, la session plénière de ce conseil se réunit. On s’oriente finalement vers le pire scénario : un démantèlement du principal outil permettant d’assurer le respect de la loi.

C’est bien là que se trouve le scandale de cette pseudo-réforme. On peut mettre toutes les meilleures intentions du monde dans une loi, qualifier la publicité extérieure d’« agression permanente », vouloir la « remettre à sa place » et en finir avec « l’effet dévastateur sur le paysage de la prolifération des panneaux publicitaires », il faut s’assurer qu’elle soit respectée. Sans une police de l’affichage efficace et des sanctions réellement dissuasives, tout le reste n’est que du vent.
Suite : ici

***
Concernant la loi Grenelle II, voir le bilan tiré par le collectif des Déboulonneurs, après le vote au Sénat. http://www.deboulonneurs.org/article363.html
***
Nous avons écrit à Chantal Jouanno (en vain quelle surprise !) pour que la loi soit modifiée sur les questions d’économie d’énergie et de publicité autours des écoles, en compléments des propositions faites par Paysages de France et France Nature Environnement.
(article ici)

A suivre le prochain épisode : l’Assemblée Nationale d’ici la fin 2009 !

******************************

4 – PROSPECTUS PUBLICITAIRES ET CONSOMMATION DE PAPIER : ASSEZ !

R.A.P. Et les Amis de la Terre

A l’occasion de la 6e semaine internationale contre les monocultures d’arbres, les associations Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.) et les Amis de la Terre invitent les artistes Barbara Hashimoto et Andrew Chartier le 26 septembre à l’Espace Krajcberg / Musée du Montparnasse. Barbara Hashimoto, artiste américaine, [http://www.barbarahashimoto.com] , a composé une oeuvre « The Junk Mail Experiment – Paris » à l’aide d’imprimés publicitaires broyés (installation).

Chaque année, 18 milliards d’imprimés, soit 830 000 tonnes de papiers publicitaires, et 1,8 milliards de journaux gratuits sont distribués dans les boites aux lettres des Français. Si 5% des gens étaient épargnés par cette pollution publicitaire, ce serait, entre autres, 400 000 arbres épargnés.

Face à cette situation, la seule apposition sur sa boîtes aux lettres d’un autocollant antipublicitaire n’est à l’heure actuelle pas efficace. Ce geste restera dérisoire tant que l’autocollant n’aura pas de valeur réglementaire dans le but de dissuader les distributeurs. A l’heure actuelle, aucune mesure de ce type n’est proposée dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

(suite et photos)

*****************************

5. AVERTISSEMENT SUR LES PHOTOS RETOUCHÉES : CACHE-MISÈRE DES PUBLICITAIRES ?

La députée UMP Valérie Boyer a déposé à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à faire apposer un avertissement sur les photos publicitaires où l’apparence corporelle a été retouchée par un logiciel de traitement d’image. Certaines images « peuvent conduire des personnes à croire à des réalités qui, très souvent, n’existent pas », explique Valérie Boyer (UMP).

(http://www.liberation.fr/societe/0101592595-bientot-un-avertissement-sur-les-photos-retouchees)

Le concept ressemble fortement aux inscriptions à ajouter sur les publicités pour la nourriture. Concept dont l’utilité réelle reste à démontrer, si ce n’est comme cache-misère ou caution morale aux publicitaires.

Concernant la nourriture, les publicités continuent de louer les produits gras et sucrées de l’industrie agroalimentaire, ce qui montre un réel déphasage entre l’objet présenté et l’avertissement qui l’accompagne.

Si l’on s’attarde sur les publicités, on remarque qu’elles sont toutes retouchées. Ce projet de loi semble donc un peu vain, sauf à interdire toutes les photos publicitaires.

Au final ce projet de loi sert surtout à ne pas remettre en cause le système. Il ne faudrait surtout pas gêner les publicitaires en interdisant purement et simplement d’utiliser des images retouchées (dans le but de modifier la silhouette d’une personne, par exemple).

Si ce genre de mesure est à la « pointe dans la lutte contre l’anorexie » (ainsi qu’est présentée la députée Valérie Boyer), le nombre d’anorexiques n’est pas prêt de baisser.

******************************

6 – PERMIS PIETON ® ET LA PUBLICITE A L’ECOLE

R.A.P. A participé à la Velorution du 5 septembre 2009, pour manifester contre l’opération permis Piéton ® (http://www.permispieton.com), qui n’est qu’une illustration de la façon dont la publicité s’incruste dans l’école. Ici il s’agit de sécurité routière et d’une compagnie d’assurances privées.

(voir article)

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Pour tout renseignement (envoi d’un exemplaire de l’Antipublicitaire, notre publication papier, adhésion, etc.) merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)

La Teinturerie 24, rue de la Chine 75020 Paris

tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)

site internet : www.antipub.org

Adhésion : 25 euros

Adhésion petit budget : 10 euros

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h

à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires,

sans certitude de présence toutefois).

Pour nous rencontrer : calendrier au début de ce message,

renseignements supplémentaires à contact à antipub.org

COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub

11, place Croix-Pâquet 69001 Lyon

Tél. 04 72 00 09 82 – Tcp. 04 77 41 18 16

http://www.casseursdepub.org

Paysages de France

(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire

envahissant)

MNEI

5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble

Tél. & tcp. 04 76 03 23 75

http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.

(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)

67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.

Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)

www.bap.propagande.org

R.A.P. Belgique

http://www.antipub.be/

r.a.p.@antipub.be

Laisser un commentaire