Déc 31 2009

RAP à Toile N° 87 décembre 2009

R.A.P.-A-TOILE a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.


Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire :

Vendredi 18 décembre – PARIS : 42ème ACTION parisienne vendredi 18 décembre 2009 Rendez-vous à 19h rue Saint-Merri, devant la fontaine Stravinsky (près de Beaubourg : M° Rambuteau ou Châtelet)

http://www.deboulonneurs.org/article385.html

***************

SOMMAIRE :

1 – QUESTIONS AUX CANDIDATS POUR LES ÉLECTIONS RÉGIONALES EN IDF – par R.A.P.

2 – NON AUX ÉCRANS PUBLICITAIRES DANS LE MÉTRO – par R.A.P.
3 – IMPÔT PUBLICITAIRE : PLUS CHER QUE LA TAXE CARBONE ! – par R.A.P.
4 – PUBLICITÉS SUR LES PISTES CYCLABLES : RETRAIT IMMÉDIAT ! – par R.A.P.

5 – DE 17H30 À 20H, ÉTEIGNEZ LES PUBLICITÉS ! – par R.A.P.

6 – APPEL À STOCKAGE DE PUBLICITÉS BOÎTE AUX LETTRES – par R.A.P.

***************


1 – QUESTIONS AUX CANDIDATS POUR LES ÉLECTIONS RÉGIONALES EN IDF – par R.A.P.

Nous avons écrit aux candidats pour les élections régionales en ile de France pour leur demander leurs positions sur des sujets qui les concernent (ou les concerneront) : la publicité dans les transports en commun et sur les murs des lycées. Réponses à suivre…

A l’attention des candidats et candidates pour les élections régionales en Ile de France :

– Mme Cécile Duflot, Europe Ecologie
– M. Alain Dolium, Modem
– M. Jean-Paul Huchon, Parti socialiste
– M. Jean-Luc Mélenchon, Parti de Gauche
– Mme Valérie Pecresse, UMP et Nouveau Centre
– M. Pierre Laurent, PCF

A Paris, le 11 décembre 2009

Objet : Publicité en Ile de France

Madame, Monsieur,

La publicité est omniprésente dans notre société ; on estime en effet à plus 600 messages publicitaires reçus par personne et par jour.

Or la publicité suscite de la part de nos concitoyens des réactions de plus en plus hostiles (selon un sondage Ipsos de novembre 2007, 79% des français jugent la publicité envahissante et 58% agressive). En Ile de France, l’affichage publicitaire est particulièrement présent, en partie à cause des surfaces extrêmement importantes dans le réseau du métro parisien.

C’est la raison pour laquelle, nous souhaiterions connaître vos positions et vos propositions sur les points relevant de la compétence de la région Ile de France, par le biais du questionnaire ci-dessous :

1- Quelle est votre position vis-à-vis de la place de la publicité dans les transports en commun en Ile de France : métro, bus, gares… ?

2- Quelles sont vos propositions pour lutter contre les impacts négatifs de la publicité dans les transports en commun (consommation énergétique, messages sexistes, violents ou faisant la promotion de produits polluants…) ?

3- Etes-vous favorable à l’installation d’écrans à cristaux liquides, hauts de 2 mètres, et diffusant en continu de la publicité animée dans le métro et les gares franciliennes ?

4- Approuvez-vous l’installation de panneaux d’affichage publicitaire sur les murs des lycées de votre région ? Que comptez-vous faire pour rendre l’interdiction effective ? De manière générale, que pensez-vous du financement de services publics par la publicité (transports, écoles…)

Nous rendrons publiques vos réponses qui ne manqueront pas d’interpeller nos adhérents, sympathisants et les électeurs franciliens. Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.

Charlotte Nenner, Présidente de R.A.P.

******************

2 – NON AUX ÉCRANS PUBLICITAIRES DANS LE MÉTRO – par R.A.P.

Alors que la RATP et METROBUS s’appretent à installer des centaines d’écrans publicitaires dans les couloirs du métro, nous leur demandons de renoncer à ces dispositifs agressifs et énergivores.

Lettre à M. MONGIN, Président de la RATP :

Paris, le 11 décembre 2009

Monsieur le Président,

Avec la société METROBUS, la RATP a annoncé vouloir installer début 2010, des centaines d’écrans de 2 m², dans les stations du métro parisien.

Ces écrans ont pour vocation de diffuser des spots de publicité, dans un réseau déjà saturé de messages publicitaires. Le fait que la publicité soit éclairée et animée constitue ici un pas supplémentaire dans l’agression publicitaire que subissent les usagers du métro. Nous vous rappelons à ce sujet qu’on estime en moyenne à plus de 600 le nombre de messages publicitaires reçus par individu et par jour. Ces écrans ne constituent pas seulement un affichage publicitaire de plus. Le fait qu’ils soient animés attire l’œil du passant qui n’a plus aucun moyen de détourner le regard.

Lire la suite

*******************

3 – IMPÔT PUBLICITAIRE : PLUS CHER QUE LA TAXE CARBONE ! – par R.A.P.

A l’heure où l’on fustige le coût social de la taxe carbone, RAP revient sur cet impôt déguisé qu’est la publicité. Un calcul à partir des bilans publiés par l’IREP montre que chaque Français paye pour la publicité 527 € / an !

Les publicitaires ne le crient pas sur les toits, et pour cause. Mais la publicité qui nous matraque et nous agresse, c’est bien nous qui la payons en achetant les marques et en allant dans les lieux de distributions qui font de la publicité.

En effet, chaque entreprise qui fait de la publicité répercute le prix de celle-ci dans le prix du produit. Comme pour la TVA, c’est donc le consommateur final qui paye ce coût.

Mais si la TVA est indiquée sur le ticket de caisse, avec son taux, ce qui permet à chacun de savoir combien il donne à l’Etat, jamais sur le ticket de caisse on ne verra apparaître la lignes TMA : Taxe pour le Matraquage Appliqué.

Or cette taxe peut être très élevée en fonction des produits. Une certaine marque de baskets qui ne possède aucune usine mais qui achète tout en Chine pour une bouchée de pain n’a pour ainsi dire que deux types de dépenses. Les dépenses liées au design et les dépenses liées à la communication. Cette dernière peut aller jusqu’à 80% du prix du produit.

Nous avons donc cherché à calculer le montant moyen payé par chaque personne en France pour l’année 2008.

Lire la suite

******************************

4 – PUBLICITÉS SUR LES PISTES CYCLABLES : RETRAIT IMMÉDIAT ! – par R.A.P.

Communiqué de presse de Résistance à l’agression publicitaire avec la Vélorution

3 décembre 2009

Après les obstacles urbains (dispositifs publicitaires pompeusement dénommés « sucettes » ou « mobilier urbain » par leurs défenseurs), les affiches 4×3, les bâches géantes recouvrant des façades entières de bâtiments, il ne restait au système publicitaire encore que peu de contrées peu explorées, dont le sol. On pourra dorénavant parler au passé, sauf si suffisamment de citoyennes, de citoyens et d’associations s’y opposent. Ces derniers jours, en effet, certaines pistes cyclables de Paris se sont vues « décorées » de publicités pour une station de ski, peintes à même le bitume.

Résistance à l’Agression Publicitaire et la Vélorution dénoncent ce nouveau type de pratiques publicitaires.

Lire la suite

******************************

5 – DE 17H30 À 20H, ÉTEIGNEZ LES PUBLICITÉS ! – par R.A.P.

Communiqué de presse du 15 décembre 2009

À l’heure de la conférence de Copenhague, les associations de défense de l’environnement nous alertent sur les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre en France. Pendant ce temps, la généralisation des panneaux de publicité éclairés, rétro-éclairés et motorisés se poursuit, au détriment des paysages, du cadre de vie… et du climat.

L’électricité pose problème à cette période de l’année, notamment à cause du chauffage électrique, mais aussi de l’éclairage, qui sont des usages saisonniers et sont utilisés au moment de la journée où le système électrique est le plus sollicité (la pointe de consommation). D’après le Réseau de transport de l’électricité (RTE) et l’association négaWatt, le risque est grand de voir cette année des coupures d’électricité à cause d’un appel en pointe trop important, surtout le soir entre 17h30 et 20h. Et l’électricité produite lors de ces périodes de pointe est aussi très émettrice de CO2.

Lire la suite

******************************

6 – APPEL À STOCKAGE DE PUBLICITÉS BOÎTE AUX LETTRES – par R.A.P.

Afin de préparer le prochain déversement de prospectus publicitaire non adressé dans les boîtes aux lettres, nous appelons nos sympathisants à stocker ces prospectus.

A un mois des fêtes de fin d’année, l’invasion a déjà commencé. Profitons-en pour en avoir le maximum afin de montrer le gaspillage de cette pratique (40kg de papier par an et par foyer).

Nous vous tiendrons au courant de la date et du lieu de ce prochain déversement dès que nous l’aurons organisé. Il devrait avoir lieu pendant la lecture de la loi Grenelle II pour que cette pollution soit prise en compte dans les discussions parlemarntaires…

Laisser un commentaire