Sep 21 2016

RAP@Toile N° 132 – Septembre 2016

************** RAP@Toile N° 132 – Septembre 2016 *****************

RAP@Toile a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.

*****************************

Les rendez-vous de RAP et de la lutte antipublicitaire :

25 septembre [Toulouse] : Action de recouvrement de panneaux par le groupe local RAP Toulouse. Rendez-vous à 10h au métro Jean Jaurès.

2 octobre [Troyes] : stand de RAP à Eco l’Aube Festival. Atelier « décrypter la pub » à 16h30.
Plus d’informations : http://ecolaube.com/

5 octobre [Lille] : Réunion antipub locale à 18h30 au café citoyen, 7 place du vieux marché aux chevaux.

8 octobre : Opération Le Jour de la Nuit. RAP organisera des actions d’extinction d’enseignes et de recouvrement de publicités lumineuses. Plus d’informations à venir sur https://antipub.org.

11 octobre [Paris] : Procès des déboulonneurs parisiens pour leur 65e action. Il aura lieu à la 10e chambre correctionnelle au Palais de justice, à 13h30. Vous pouvez envoyer une lettre de soutien avant le 8 octobre à deboulonneurs.paris@no-log.org, ou à Raphaël Callandreau 66 rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris, ou soutenir financièrement le collectif pour payer les avocats.

14-16 octobre [Lille] : Cerveau Disponible, festival de dépollution mentale, 4ème édition. Plus d’informations

*****************************

SOMMAIRE

1 – LETTRE OUVERTE CONTRE LES PUBS GÉANTES SUR LES MONUMENTS
2 – RENTRÉE SANS MARQUES
3 – LA PUB S’AFFICHE SUR L’ART, L’ART S’AFFICHE SUR LA PUB !
4 – LA GALAXIE ANTIPUB FAIT LE PLEIN D’ÉNERGIE
5 – ACTION DE DÉTOURNEMENT D’ÉCRAN PUBLICITAIRE À BRUXELLES ET SUITES
6 – LE SITE INTERNET DE RAP FAIT PEAU NEUVE
7 – RAPPORT D’ACTIVITÉ 2015 EN LIGNE

*****************************

1 – LETTRE OUVERTE CONTRE LES PUBS GÉANTES SUR LES MONUMENTS

Lettre ouverte à Audrey Azoulay, ministre de la Culture, concernant les bâches publicitaires sur les monuments historiques en travaux

Le 15 septembre 2016

Madame la Ministre,

Cette année, les Journées Européennes du Patrimoine ont pour thème « Patrimoine et Citoyenneté » et c’est précisément dans cette optique que nous publions cette lettre ouverte. Depuis une loi de 2006, nous voyons proliférer des bâches publicitaires qui transforment, à l’occasion de travaux, nos monuments historiques en supports de publicités commerciales géantes. Depuis cette date, l’article L. 621-29-8 du code du patrimoine permet en effet de déroger à l’interdiction traditionnelle de la publicité sur les monuments historiques. Or, cette logique financière, qui abîme l’image des monuments et vend le regard des citoyens, est refusée par ces derniers. En témoigne notamment la mobilisation récente contre l’installation sur le Palais des Beaux-Arts de Lille d’une bâche représentant des sushis[1].

En mettant ainsi sur le marché publicitaire notre patrimoine, c’est son image à long terme que nous altérons et le commerce qui prend la place de la culture. Les publicités sur l’hôtel Lutetia à Paris (vendu en 2010 pour 135 millions d’euros) sont-elles réellement nécessaires à sa restauration ? S’accordent-elles avec l’histoire – tragique – de ce lieu ? Et que dire du Palais de Justice ? Sur certains ensembles urbains intégralement protégés au titre des monuments historiques, comme les quais de Seine à Paris, ces dispositifs dits exceptionnels se succèdent et transforment les lieux en un espace publicitaire permanent.

Une modification de la loi s’impose, mais vous pouvez, d’ores et déjà, œuvrer par décret0 au plafonnement en valeur absolue de la surface des publicités. Le chiffre de 12 m², surface maximale de la publicité extérieure généralement autorisée, semble tout indiqué. La limitation actuelle de la taille des publicités à « 50 % de la surface totale de la bâche » (article R. 621-90 du code du patrimoine) aboutit en effet à des dispositifs publicitaires aux dimensions inédites et choquantes. Seule une telle limitation serait de nature à rendre audible l’argument du mécénat d’entreprise.

Résistance à l’Agression Publicitaire
La SPPEF – Sites & Monuments
Paysages de France
Louvre pour tous

[1] Pétition pour le retrait de la publicité commerciale géante du Palais des Beaux-Arts de Lille : http://lille.antipub.org/pba/

*****************************

2 – RENTRÉE SANS MARQUES

À l’occasion de la rentrée scolaire, RAP a organisé quelques actions pour promouvoir une rentrée sans marques.

rentree-sans-marquesAu Mans : Le groupe local de RAP Le Mans a recouvert un panneau publicitaire avec le groupe Antipub 72 et des militants de Nuit Debout. Ce panneau, à proximité du collège Roger-Vernel, vante régulièrement de l’alcool. Des tracts incitant à refuser les marques à l’école ont aussi été distribués. On pourra retrouver un entretien avec le porte-parole du groupe local sur Le Mans TV (à partir de 4’30 ») : http://www.dailymotion.com/video/x4rzrtl_l-info-du-02-09-2016_news

À Lille : Le groupe local de RAP Lille a recouvert à plusieurs reprises, entre le 31 août et le 9 septembre un panneau publicitaire en face de l’école primaire Pasteur. Pour lire le compte rendu des différents recouvrements : http://lille.antipub.org/bonne-rentree-sans-pub/

À Paris : Le groupe local RAP Paris est parti tracter devant l’école élémentaire Gambetta dans le 20e arrondissement, afin de sensibiliser les parents à l’influence des marques sur leurs enfants ainsi qu’à la présence de ces dernières au sein de l’école. Les militants sont ensuite allés recouvrir un panneau illégal sur un abri-voyageur, placé en face de l’école maternelle Gambetta.

*****************************

3 – LA PUB S’AFFICHE SUR L’ART, L’ART S’AFFICHE SUR LA PUB !

art-vs-pub-8
Au premier plan, un tableau installé sur un panneau publicitaire ; à l’arrière-plan, une publicité commerciale affichée sur le Palais des Beaux-Arts.
À Lille, depuis début septembre, une pub commerciale géante a été installée sur le Palais des Beaux-Arts, dominant ainsi la place de la République, tout un symbole. Cette intrusion constitue à la fois une offense au patrimoine, à la culture mais aussi à nos regards.
Cette année, les Journées Européennes du Patrimoine avaient pour thème « Patrimoine et Citoyenneté ». À cette occasion, nous tenions, en tant que citoyen-ne-s, à agir pour défendre le bien commun et précieux qu’est notre patrimoine de l’intrusion de la publicité commerciale. Nous avons donc installé une vingtaine de tableaux sur des panneaux publicitaires autour du musée, de la Grand Place et de la mairie.
Les réactions des passant-e-s à notre initiative ont été très favorables et montrent que nombreux sont les gens à ne plus vouloir d’une politique de l’espace public dictée par une logique de marché.

Avant cette action, nous avons lancé une pétition demandant le retrait de cette bâche publicitaire (à signer ici) qui totalise déjà près de 700 signatures. Nous avons aussi adressé deux lettres ouvertes : l’une à Martine Aubry, maire de Lille (à lire ici), l’appelant à revenir sur cette décision ; l’autre, avec le soutien de diverses associations, à Audrey Azoulay, ministre de la Culture, pour l’appeler à changer la loi qui permet l’installation de ces publicités gigantesques sur des monuments historiques (à lire ici). Ces deux lettres restent pour l’instant sans réponse.

Nous continuerons à défendre la métropole lilloise et les citoyens de l’agression publicitaire, notamment en portant nos recommandations sur le Règlement Local de Publicité Intercommunal actuellement en cours d’élaboration (à consulter ici).

*****************************

4 – LA GALAXIE ANTIPUB FAIT LE PLEIN D’ÉNERGIE

Les premières rencontres intergalactiques de l’antipub ont été une grande réussite ! Plus de 70 personnes sont venues y participer les 25 et 26 juin à Malakoff. Deux journées phénoménales, de retour sur une année 2015 et de décisions sur le futur à donner au mouvement, d’échanges entre galaxies diverses de l’univers antipub et de connexions humaines. Le mouvement en ressort plus fort et en pleine effervescence !

Samedi 25 juin matin, l’association Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.) a présenté ses bilans d’activité et financier 2015 lors de son Assemblée générale ordinaire. 2015 a été une année riche en actions de plaidoyer (contre la loi Macron et la publicité ciblée vers les enfants) et de mobilisations (lancement de la première journée mondiale contre la pub du 25 mars et mobilisations pendant la COP21 à Paris). Un nouveau Conseil d’administration a été élu pour l’année 2016-2017.

L’après-midi, deux formations denses ont eu lieu sur l’affichage légal et illégal et sur les stratégies de mobilisation. Elles ont été suivies d’ateliers pratiques, d’échanges avec nos alliés des Déboulonneurs, des Reposeurs, de la Commission Antipub de Nuit Debout, de Robert Johnson, de la Brigade Antisexiste, des Jeunes Ecologistes, de l’Église de la Très Sainte Consommation et des citoyen.ne.s intéressé.es. La journée a aussi été ponctuée d’apéros et repas dans la bonne humeur et s’est conclue par des slams et même un concert improvisé !

Dimanche 26 juin matin R.A.P. a pris des décisions fortes lors de la suite de son Assemblée générale : actualisation de la stratégie de R.A.P., prospectives pour anticiper les luttes antipublicitaires, plan d’actions et de campagnes 2016-2017.

Enfin, dimanche après midi, plusieurs ateliers ont eu lieu pour amorcer les actions et mobilisations à venir : mobilisation contre la publicité ciblée vers les enfants et pour la journée mondiale contre la pub du 25 mars prochain, campagnes pour la liberté de réception sur internet (campagne « surfez couvert ») et pour réduire les publicités commerciales dans l’espace public.

Ces rencontres, riches en échanges, ont permis un grand pas en avant dans l’organisation de la résistance au système publicitaire qui n’a qu’à bien se tenir ! Vivement les prochaines !

Voir les photos des rencontres

*****************************

5 – ACTION DE DÉTOURNEMENT D’ÉCRAN PUBLICITAIRE À BRUXELLES ET SUITES

Du 11 au 15 juillet de cette année avait lieu la première phase de la campagne TTIP Game Over[1] visant à dénoncer et à mettre fin aux négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (souvent appelé TAFTA puis TTIP). Dans ce cadre, le soir du 10 juillet, une action a été menée par le collectif Écran de Fumée à Bruxelles sur deux écrans publicitaires, dont l’un affichant en continu le logo Coca-Cola, l’opération consistant à remplacer le logo par un message appelant à agir contre le traité. Une action qui « vise également à pointer du doigt les grandes publicités qui polluent notre espace public et qui sont de plus en plus présentes sans que le citoyen puisse choisir de ne pas les voir » [2].

Piratage de l’écran Coca-Cola à De Brouckère (TTIP Game Over) from zin tv on Vimeo.

Un mois plus tard, suite à la perquisition du domicile d’Hugo Périlleux dans le cadre d’une enquête concernant le piratage de l’écran Coca-Cola [3], une cagnotte a été lancée pour payer les frais de justice et le matériel saisi par la police, avec un objectif de 5561€ [4] qui sera atteint moins de deux semaines plus tard.

À noter que d’autres actions effectuées au cours de cette campagne ont détourné des dispositifs publicitaires, notamment des emplacements d’affiches dans le métro [5].

Résistance à l’Agression Publicitaire exprime sa solidarité aux auteurs de ces actions non violentes qui épinglent la pollution visuelle et mentale exercée notamment par les grandes multinationales dans l’espace public.

[1] https://ttipgameover.net/

[2] http://www.humanite.fr/ttip-game-over-lecran-coca-cola-pirate-611698

[3] http://www.rtbf.be/info/regions/brabant-wallon/detail_piratage-anti-ttip-un-activiste-de-boitsfort-perquisitionne-et-menotte?id=9375359#comments

[4] https://www.leetchi.com/c/ecran-coca-cola

[5] http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/des-activistes-anti-ttip-piratent-le-panneau-publicitaire-de-brouckere-a-bruxelles-video-5783c31035705dcbd6fcfbfb

*****************************

6 – LE SITE INTERNET DE RAP FAIT PEAU NEUVE

Ça y est ! Après d’intenses efforts, le nouveau site de l’association est désormais en ligne !
Sur cette nouvelle mouture :

  • l’ensemble du contenu de la version précédente du site est accessible, des redirections ont d’ailleurs été mises en place entre les anciennes et nouvelles adresses
  • une nouvelle structure du site a été réalisée, avec
    • un menu réorganisé, proposé dans une barre latérale en haut, qui met notamment en avant les mobilisations et solutions pour se défendre dont l’accès n’était pas évident jusqu’ici
    • une fonction de recherche (qui manquait cruellement jusque-là) dans la colonne de droite
    • un champ pour s’inscrire à RAP@Toile, l’info-lettre mensuelle de R.A.P.
    • l’accès à l’information sur les groupes locaux mise en avant dans la colonne de droite
  • De nouveaux contenus sont encore en cours d’élaboration, voilà pourquoi quelques catégories et pages sont temporairement un peu vides, nous comptons vous en reparler bientôt !

Vos retours, idées et participations au contenu sont les bienvenues, vous pouvez les adresser dès à présent à l’adresse webmestre@antipub.org

https://antipub.org/

*****************************

7 – RAPPORT D’ACTIVITÉ 2015 EN LIGNE

Vous pouvez télécharger le rapport d’activité de RAP pour l’année 2015, au format pdf.

Rapport d’activité 2015

*****************************

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Notre association a toujours besoin de votre soutien moral et financier : soutenir R.A.P.

Pour tout renseignement merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)
La Teinturerie
24, rue de la Chine
75020 Paris
tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)
Courriels
R.A.P. : contact@antipub.org
R.A.P. Lille : contact.lille@antipub.orgSite Internet : http://lille.antipub.org
R.A.P. Toulouse : contact.toulouse@antipub.org
R.A.P. Paris :contact.paris@antipub.org
R.A.P. Nantes : contact.nantes@antipub.orgSite Internet : http://nantes.antipub.org/
R.A.P. Bordeaux : contact.bordeaux@antipub.orgSite Internet : http://bordeaux.antipub.org/

Site Internet R.A.P. national : www.antipub.org

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires, sans certitude de présence toutefois).

COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub
52 rue Crillon
BP 36003
69411 Lyon cedex 06
Tél. 04 72 00 09 82
http://www.casseursdepub.org

Paysages de France
(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire envahissant)
MNEI
5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble
Tél. & tcp. 04 76 03 23 75
http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.
(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)
67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.
Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)
www.bap.propagande.org

Planète antipub : La planète antipub reprend les actualités à partir des différents sites de l’écosystème anti-publicitaire français.
http://planete.antipub.org/

Pourquoi je suis antipub : Pour dire ou lire pourquoi l’on est antipub :
http://pourquoijesuis.antipub.org


Pour vous désabonner de la liste Rap@Toile, cliquer sur ce lien.