Avr 23 2014

Rap@Toile n°116 – Avril 2014

************** RAP-À-TOILE N° 116 – AVRIL 2014 *****************

logoR-A-P.jpg

R.A.P.-A-TOILE a pour vocation de faire connaître les diverses approches de la lutte antipublicitaire sans pour autant adhérer à toutes les opinions et idées d’actions formulées, dont elle laisse la responsabilité à leurs auteurs.

*****************************

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire :

26 avril : mobilisation nationale contre les écrans publicitaires numérique :

[LILLE] : Rendez-vous à 11h, métro Canteleu à Lambersart.

[PARIS] : Festiv’halte aux écrans publicitaires : début des festivités à 11h Place Raoul Dautry -> détail de la journée ici : https://antipub.org/spip.php?article348

[EPINAL] : Manifestation à 15h Place Foch, devant le panneau lumineux face à la préfecture.

3 juin [Paris] : inauguration de la bâche de chantier non publicitaire du Panthéon. Manifestation (de joie) au pied du monument (heure pas encore connue).

*****************************

SOMMAIRE

1 – APPEL À MOBILISATION NATIONALE CONTRE LES ÉCRANS PUBLICITAIRES NUMÉRIQUES LE 26 AVRIL 2014
2 – LE SCANDALE DES CHANTIERS BIDONS DE LA MAIRIE DE PARIS
3 – RAP SOUTIENT ÉPINAL CONTRE LES ÉCRANS PUBLICITAIRES
4 – MOTION RENTRÉE SANS MARQUES À L’ÉCOLE
5 – WEBDOCUMENTAIRE SUR LA PUBLICITÉ À PARIS

*****************************

1 – APPEL À MOBILISATION NATIONALE CONTRE LES ÉCRANS PUBLICITAIRES NUMÉRIQUES LE 26 AVRIL 2014

EcranPieuvreBD.jpg

En France, le Grenelle 2 a officialisé et assoupli la réglementation encadrant les écrans publicitaires. Leur taille peut aller jusqu’à 50 m². Le gouvernement Valls ré-ouvrira d’ici peu le dossier catastrophique du Grenelle du paysage dans le cadre d’une loi sur la biodiversité.

Pour nous, la lutte contre les écrans publicitaires numériques est primordiale. Ces écrans constituent une triple pollution :

– Pollution visuelle : L’œil humain est attiré par ces écrans animés et la lumière qu’ils émettent. Ils devraient donc être considérés comme une source de danger pour la sécurité routière détournant l’attention des automobilistes.

– Pollution énergétique : À l’heure où les prix de l’énergie augmentent et où les citoyens doivent se serrer la ceinture en conséquence, les publicitaires poursuivent eux un gaspillage énergétique sans précédent, peuvent assécher les dernières gouttes de matières premières, rejeter toujours plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et peser dans la création de nouveaux déchets radioactifs.

– Pollution mentale : Notre cerveau est désormais gavé avec un entonnoir publicitaire. Ces dispositifs auxquels il devient quasi-impossible d’échapper nous imposent des messages aux images et aux normes agressives et néfastes. Quand s’arrêtera cet asservissement idéologique et mental des masses ?

Les afficheurs, avec la complicité bienveillante des politiques, cherchent à nous placer devant le fait accompli. Dans le métro parisien, si la tentative d’équiper les écrans de capteurs Bluetooth a été officiellement abandonnée, le projet d’activer les caméras pour analyser les passants est en revanche toujours d’actualité. Médiatransport, la régie de la SNCF et de la RATP attend que les citoyennes et citoyens soient habitués aux écrans pour activer les caméras de surveillance publicitaire déjà présentes dans les écrans. Ces expérimentations parisiennes ne sont que le début d’un déploiement national.

Ces écrans s’ajoutent partout aux dispositifs existants, constituant une véritable invasion publicitaire. Saturant nos champs de vision, défigurant nos espaces de vie. Il est important de réagir maintenant, avant qu’ils ne soient installés en masse, et que le mal ne soit fait.

Nous appelons les citoyennes et les citoyens à se mobiliser le 26 avril 2014 pour manifester contre cette invasion.

Associations signataires de l’appel :

Agir pour l’Environnement, Amis de la Terre, Attac France, Bizi, Collectif des Déboulonneurs, Collectif des Reposeurs, Collectif havrais d’Objecteur de Croissance, CLCV Paris (Consommation, logement et cadre de vie), Église de la Très Sainte Consommation, Le Publiphobe, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Paysages de France, PRIARTéM, Privacy France, Réseau Action Climat, Réseau École et Nature, Réseau Sortir du Nucléaire, Résistance à l’agression publicitaire.

Vidéo pour l’appel à visionner ici.

*****************************

2 – LE SCANDALE DES CHANTIERS BIDONS DE LA MAIRIE DE PARIS – Paysages de France

L’opération « Pas de pub, des arbres ! » du 12 avril 2014 s’est déroulée devant quatre panneaux publicitaires installés en toute illégalité directement sur la chaussée. Pour dissimuler le scandale de ces installations illégales, la mairie n’a pas hésité à faire dresser et à maintenir en place depuis des années un bout de palissade de chantier, même pas « alibi », mais carrément bidon, car, ni devant ni derrière les panneaux, il n’y a le moindre chantier !

L’opération « coup de poing », qui rassemblait des militants de Paysages de France, de Résistance à l’agression publicitaire (RAP), des Reposeurs et du collectif des Déboulonneurs, a donc permis de faire éclater au grand jour le scandale des chantiers bidons de la capitale.
En matière d’affichage publicitaire, les dérapages et un manque sidérant de bonne foi semblent faire partie de l’ADN de la mairie de Paris

Le projet de règlement de publicité comportait à l’origine pas moins de 10 mesures entachées d’illégalité !

P1050420_P-500x375.jpg

Lire la suite sur le site de Paysages de France.

Vidéos de l’action :
Partie 1
Partie 2
Partie 3

*****************************

3 – RAP SOUTIENT ÉPINAL CONTRE LES ÉCRANS PUBLICITAIRES

EcranEpinal.jpg

Pas moins de dix écrans publicitaires géants ont été installés dans la ville d’Épinal au début de l’année 2014. Ces écrans publicitaires, mis en place par la société EVEACOM avec l’appui du député maire Michel Heinrich, mettent en danger les libertés et la vie des Spinaliens: une agression visuelle accrue, une dépense énergétique inutile, une négation du droit à ne pas recevoir des messages agressifs et un détournement de l’attention pour les automobilistes.

Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) s’inquiète pour la vie des usagers de la route et demande en conséquence à la municipalité de ré-évaluer la situation et de prendre ses responsabilités en retirant ces dispositifs.

R.A.P. soutient la mobilisation spinalienne en cours contre ces écrans publicitaires et appelle tout un chacun à la rejoindre. La mobilisation se reconnait dans l’appel national que nous avons initié pour stopper l’expansion de ces écrans partout en France (https://antipub.org/spip.php?article346)

Il est possible de soutenir concrètement la mobilisation à Épinal et amplifier son écho en signant et faisant signer la pétition.

*****************************

4 – MOTION RENTRÉE SANS MARQUES À L’ÉCOLE

Il est encore temps de faire voter en conseil d’administration des écoles, collèges et lycées la motion « rentrée sans marques » pour la feuille de matériel remise fin juin aux parents d’élèves :

 » Votre enfant n’a pas vocation à faire de la publicité pour des marques : veillez à lui acheter (avant la rentrée) du matériel scolaire le plus neutre possible (à tout le moins sans marques visibles). « 

RentreeSansMarques_v1-1.jpg

*****************************

5 – WEBDOCUMENTAIRE SUR LA PUBLICITÉ À PARIS

Du 24 février au 21 mars, les stagiaires de l’Emi ont réalisé collectivement, dans le cadre d’un module de spécialisation au webdocumentaire, un document interactif sur la place de la publicité dans la ville.

Cette œuvre multimédia et interactive coordonnée par Judith Rueff et Gerald Holubowicz questionne le partage entre espaces publics et espaces publicitaires à Paris. L’internaute s’y promène des couloirs du métro aux pentes de Montmartre pour rencontrer politiques, artistes, citoyens, publicistes et antis-pub.

A l’heure actuelle, le lien donné par le site de l’EMI pour ce documentaire semble ne pas fonctionner. Vous pourrez retrouver les différentes vidéos ici.

Note de RAP : Il est assez dommage que le documentaire se finisse sur l’intervention de Stéphane Dottelonde, président de l’UPE (Union de la Publicité Extérieur) qui parle de « fantasme » lorsqu’on lui demande s’il y a des caméras dans les panneaux publicitaires. Il nous dit même que « ce n’est pas possible ».

Ainsi donc, le gouvernement a dû légiférer sur un fantasme en 2012 lorsqu’il a écrit l’article L 581-9 du code de l’environnement :

« Tout système de mesure automatique de l’audience d’un dispositif publicitaire ou d’analyse de la typologie ou du comportement des personnes passant à proximité d’un dispositif publicitaire est soumis à autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés. »

De même que la CNIL lorsqu’elle donnait son avis le 19 avril 2010 « Souriez, vous êtes comptés » et qu’on apprenait que « les dispositifs de mesure d’audience publicitaire (dans des cafés par exemple), consistent à placer des caméras sur des panneaux publicitaires afin de compter le nombre de personnes qui regardent le panneau, le temps passé devant celui-ci, et parfois même l’estimation de leur âge et de leur sexe. »

On ne retrouve plus cet avis sur le site de la CNIL, mais on le retrouve encore en cache.

*****************************

***************INFORMATIONS DIVERSES***************

Toutes les informations que vous venez de lire sont publiques, nous vous invitons à les transmettre à toute personne susceptible d’être intéressée : faites circuler !

Pour tout renseignement (envoi d’un exemplaire de l’Antipublicitaire, notre publication papier, adhésion, etc.) merci de prendre contact avec :

R.A.P. (Résistance à l’agression publicitaire)
La Teinturerie
24, rue de la Chine
75020 Paris
tél. : 01 43 66 02 04 (tcp. : 01 43 66 03 10)
Courriels
RAP : contact@antipub.org
RAP Lille : contact.lille@antipub.org
RAP Toulouse : contact.toulouse@antipub.org

site internet : www.antipub.org

Adhésion : 25 euros
Adhésion petit budget : 10 euros
Adhésion très petit budget, RSA : 5 euros

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et mercredis de 10 h
à 13 h (on pourra également nous joindre en dehors de ces horaires,
sans certitude de présence toutefois).

Pour nous rencontrer : calendrier au début de ce message,
renseignements supplémentaires à contact à antipub.org

COORDONNÉES UTILES :

Casseurs de pub
52 rue Crillon
BP 36003
69411 Lyon cedex 06
Tél. 04 72 00 09 82
http://www.casseursdepub.org

Paysages de France
(association qui lutte notamment contre l’affichage publicitaire
envahissant)
MNEI
5, place Bir-Hakeim, 38000 Grenoble
Tél. & tcp. 04 76 03 23 75
http://paysagesdefrance.org/

Le Publiphobe, association concurrente de R.A.P.
(diffusion d’une feuille sporadique par abonnement)
67, rue Saint-Jacques, 75005 Paris.
Tél. 01 45 79 82 44.

Les Brigades antipub (site d’actualité antipublicitaire et son forum)
www.bap.propagande.org

Planète antipub : La planète antipub reprend les actualités à partir des différents sites de l’écosystème anti-publicitaire français.
http://planete.antipub.org/

Pourquoi je suis antipub : Pour dire ou lire pourquoi l’on est antipub :
http://pourquoijesuis.antipub.org
______________________________________________

Pour vous désabonner de la liste Rap@Toile, procédez comme suit :

1. À partir de l’adresse avec laquelle vous êtes abonné à la liste, envoyez un message à sympa@antipub.listes.vox.coop
2. En objet du message, écrivez : unsubscribe rapatoile
3. Laissez le corps du message vide.

Laisser un commentaire