«

»

Oct 23 2015

Suppression de la publicité sur les programmes jeunesse à la télévision publique

Une victoire d’étape pour R.A.P. : Adoption par le Sénat en première lecture de la proposition de loi de suppression de la publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique.


siteon0.jpg
Mercredi 21 octobre, le Sénat a adopté en première lecture la proposition de loi de suppression de la publicité commerciale dans les programmes jeunesse de la télévision publique. Concrètement, cette loi instaurerait l’interdiction de publicité pendant le quart d’heure qui précède, le quart d’heure qui suit et pendant la diffusion des programmes jeunesse des chaînes du service public.

Si cette loi arrive au terme du processus législatif, sa mise en application est prévue pour 2018. Pour prendre connaissance de la discussion d’hier soir au Sénat et des positions des différents intervenants, rendez-vous sur http://www.senat.fr/cra/s20151021/s20151021_12.html#par_671

L’association Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) félicite le Sénat pour cette avancée. Néanmoins, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. R.A.P. demande l’interdiction de toute publicité dans les médias publics et de toute publicité ciblée vers les enfants. Des pays comme la Suède ont interdit la publicité ciblée vers les enfants pendant les programmes jeunesse sur toutes les chaînes publiques et privées. Le Québec a quant à lui interdit toute publicité destinée aux enfants de moins de treize ans, tous supports confondus.

Au-delà de la question de la télévision, les panneaux publicitaires installés dans l’espace public influencent aussi les enfants. Nous appelons donc les élus, au niveau national mais aussi local, à faire le choix de la cohérence en limitant l’affichage publicitaire à une taille de 50x70cm, de manière à ce que ces images et messages ne soient pas imposés, que ce soit aux plus jeunes ou au reste de la population.

Laisser un commentaire