Nov 17 2017

Bilan du Jour de la Nuit 2017: 620 dispositifs réappropriés

La pollution lumineuse est une nuisance à plusieurs égards :
    – elle constitue un gaspillage énergétique, qui se traduit par des déchets nucléaires et des émissions de carbone supplémentaires ;
    – elle perturbe aussi bien la faune que la flore : la faune en modifiant les trajectoires des oiseaux migrateurs et en décimant les insectes (2e cause de mortalité après les pesticides) ; la flore en retardant la chute des feuilles et en perturbant la pollinisation nocturne par les papillons de nuit ;
    – elle a un impact sur la santé humaine puisqu’elle crée des troubles du sommeil entraînant une baisse de production de mélatonine, pourtant vitale au bon fonctionnement de notre organisme ;
    – elle empêche d’observer et d’admirer la voûte étoilée.

Parmi ces sources de pollution lumineuse,
les publicités et les enseignes génèrent une dépense énergétique dont l’unique but est de nous rappeler à notre rôle de « consommateurs », de jour comme de nuit. À la pollution lumineuse s’ajoute donc une pollution mentale de plus en plus prégnante dans l’espace public.

Ce que nous demandons :

  • Linterdiction des écrans numériques (enseignes, vitrines et publicité) et des dispositifs d’éclairages d’affiches publicitaires dans l’espace public
  • A minima, l’extinction:
    • des publicités lumineuses sur mobilier urbain (abris-bus, « sucettes », kiosques à journaux…) au même titre que les publicités classiques
    • des enseignes lumineuses et vitrines dès la fermeture de l’établissement, ainsi qu’en journée entre 9h et 17h.

À Bordeaux

Le groupe bordelais de l’association R.A.P. accompagné des Jeunes Ecologistes de Bordeaux Aquitaine ont mené une action dans Bordeaux centre. Une quinzaine de personnes ont éteint plus de 30 enseignes.

La semaine précédent l’action, des militants des deux mouvements sont allés voir les commerçants de Bordeaux afin de leur proposer de participer à l’événement Le Jour de la Nuit 2017. Onze d’entre eux ont accepté d’éteindre volontairement les lumières de leur boutique (enseigne et vitrine) le soir du 14 octobre pour rallumer les étoiles à Bordeaux.

Vidéos de l’action menée

Plus de photos de l’action

À Bourges

Le tout nouveau RAP Bourges a réalisé sa première action le 14 octobre. Une quinzaine d’enseignes commerciales ont été éteintes. Les rencontres ont été chaleureuses. D’autres personnes leur ont dit qu’ils réalisaient aussi ce type d’actions régulièrement.

À Lille

Le groupe local de R.A.P. Lille a eu une vingtaine de participant.es et a éteint 44 enseignes laissées allumées et recouvert 8 panneaux de publicité.

Vidéo de l’action lilloise – réalisée par Du Goudron et Des Plumes

À Paris

Une quarantaine de militantes et de militants se sont réunis pour rallumer les étoiles, en éteignant les enseignes et en recouvrant les publicités lumineuses.

Le rendez-vous était donné Place St Germain à 21h30. Après avoir fait un petit topo sur le mode d’action, les Rallumeurs d’étoiles sont partis en 4 groupes, pour faire 4 rues différente

Les participants ont néanmoins recouvert une soixantaine de publicités (sucettes, kiosques, abris-voyageurs), quelques écrans numériques derrière les vitrines des magasins, et éteint une centaine d’enseignes. Grande nouveauté, un groupe a réalisé une super banderole pour l’événement et des panneaux de sensibilisation.

À Rouen

Une quinzaine de « Rallumeurs d’étoiles » ont commencé l’action dès 18h15. Ils avaient commencé à recouvrir des sucettes et des abris-voyageurs du centre ville de Rouen soit avec des cartons qu’ils avaient préalablement découpés ou avec du cellophane noir. Puis, quand les magasins ont fermé leur porte ils ont éteint les lumières des magasins avec des perches en abaissant les interrupteurs. Enfin, ils ont collé des papiers blancs A0 sur les vitrines des agences (assurances, banques et pharmacie) qui ont des écrans. Au total ils ont recouvert une vingtaine de sucettes, quatre vitrines avec écrans et éteint une trentaine d’enseignes.

 

Vidéo de l’action

Presse: Action des militants antipubs à Rouen – Paris Normandie, 16/10/2017

À Saint-Quentin-en-Yvelines

A l’occasion du jour de la nuit, les Rallumeurs d’étoiles s’attaquent à la pollution lumineuse des publicités imposées lorsque les magasins sont fermés. 

Le 14 octobre dernier, de 21 h 30 à 23 h 00, une quinzaine de militant·e·s de l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) ont organisé une action d’extinction des enseignes lumineuses. Une trentaine de boutiques situées autour de la gare, de la place Claudel et du centre commercial de Saint-Quentin-en-Yvelines ont vu leurs néons s’éteindre à l’aide de perches et de parapluies. Un petit mot explicatif a été scotché sur chaque vitrine afin d’expliquer aux commerçant·es l’originalité de la démarche. Certain·es passant·es ont compris l’intérêt de l’intervention et nous ont accompagné pour éteindre quelques néons. Un retour en images est disponible à l’adresse suivante : https://frama.link/A9F_a1GG. Nous nous réjouissons qu’une dizaine de boutique aient retenu nos conseils par rapport à notre précédent passage en mars dernier.
Par cette action, le groupe local R.A.P. de Saint-Quentin-en-Yvelines vise à réduire le gaspillage énergétique, diminuer la pollution visuelle et réduire l’impact négatif de la lumière artificielle. Constitué de citoyen·nes soucieux de l’environnement et conscient·es du rôle qui est le leur, nous continuerons de veiller à ce que les directrices et directeurs d’établissements commerciaux se responsabilisent face à l’enjeu climatique.

Résistance à l’Agression Publicitaire – Groupe local de Saint-Quentin-en-Yvelines ( Contact : sqy [at] antipub [point] org )

À Toulouse

A l’occasion du jour de la nuit 2017, une quinzaine de personnes se sont baladées perches en main dans l’hypercentre toulousain en éteignant presque 100 enseignes allumées en dépit de l’heure tardive.

Pour plus d’info et vidéo

Presse: Toulouse : une opération contre les enseignes lumineuses menée en centre-ville samedi – Actu Toulouse, 13/10/2017

À Troyes

Petite ballade « Rallumeuse d’étoiles », les membres du RAP Troyes ont été heureux d’avoir pu échanger avec les passants qui pour la plupart les ont félicités et les ont soutenus.

Vidéos de l’action
Presse: [Troyes] Pubs éteintes, étoiles rallumées – L’Est éclair, 13/10/2017