Déc 07 2016

La fin de la pub dans les programmes jeunesse de France Télé définitivement votée au Sénat !

Communiqué de presse
Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.)
Mercredi 7 décembre 2016

La fin de la pub dans les programmes jeunesse de France Télé définitivement adoptée au Sénat !

enfants_couleur-2


Mercredi 7 décembre 2016 – Le Sénat vient de voter avec « 213 voix pour et 0 voix contre » la proposition de loi d’André Gattolin qui marque la fin de la pub pour les enfants à la télévision publique. C’est la fin d’un feuilleton qui dure depuis 2009 à base de mobilisations dans la société civile et de propositions de lois au Sénat. L’association Résistance à l’Agression Publicitaire se félicite de cette nouvelle étape franchie.

7 ans de routes, de campagnes et de mobilisations

Cette campagne menée le Mouvement par une alternative non violente, suivie de R.A.P. a vu le jour grâce au sénateur Jacques Muller depuis bientôt 7 ans. Le dossier a été ré-ouvert en 2013 par André Gattolin. Ce dernier adapte ce texte et dépose une Proposition de loi relative à la « suppression de la publicité commerciale dans les programmes jeunesse de l’audiovisuel public » cette proposition est votée par le sénat en 2015. Le 14 janvier 2016, la rapporteuse Michèle Bonneton parvient à faire en sorte que le texte soit adopté. Mais, un amendement fera repasser cette loi devant le Sénat ce 7 décembre 2016. Celui-ci vient de définitivement l’adopter.

Le Sénat et le gouvernement en accord pour plus de régulation

Tous les sénateurs et même la ministre de la Culture et de la Communication ont donné leur approbation sur le fait qu’il faille « sur le fond » aller vers plus de régulation de toute publicité ciblée vers les enfants. D’autres comme les Républicains ont quant à eux même évoqués la fin de toute publicité dans l’audiovisuel public. R.A.P. partage les paroles du sénateur André Gattolin qu’elle félicite pour son travail « C’est un petit pas pour le législateur mais une avancée de géant pour la protection et le devenir de nos enfants« .

« Une brèche ouverte dans l’intouchable système publicitaire »

Khaled GAIJI, président de R.A.P., se félicite pour cette victoire « C’est une nouvelle brèche qui vient de s’ouvrir dans l’intouchable système publicitaire. R.A.P., va amorcer d’autres étapes pour suivre l’exemple du Québec en interdisant toute publicité ciblant les enfants et les jeunes. » L’exemple québécois a ainsi montré qu’interdire toute publicité ciblée vers les enfants réduirait de 30% les risques d’obésité infantile. Autant d’économie en terme de santé publique ne sont pas négligeables. Les plus gros investissements se font dans les chaînes privées et sur internet. R.A.P. est prête à les affronter.