Publicités sur les pistes cyclables : retrait immédiat !

R.A.P. et la Vélorution dénoncent dans un communiqué de presse les publicités au sol sur les pistes cyclables.


Communiqué de presse de Résistance à l’agression publicitaire avec la Vélorution

3 décembre 2009

Après les obstacles urbains (dispositifs publicitaires pompeusement dénommés « sucettes » ou « mobilier urbain » par leurs défenseurs), les affiches 4×3, les bâches géantes recouvrant des façades entières de bâtiments, il ne restait au système publicitaire encore que peu de contrées peu explorées, dont le sol. On pourra dorénavant parler au passé, sauf si suffisamment de citoyennes, de citoyens et d’associations s’y opposent. Ces derniers jours, en effet, certaines pistes cyclables de Paris se sont vues « décorées » de publicités pour une station de ski, peintes à même le bitume.

Résistance à l’Agression Publicitaire et la Vélorution dénoncent ce nouveau type de pratiques publicitaires.

D’une part, le seul endroit où nous pouvions encore regarder dans la rue sans se faire agresser par des messages commerciaux a de nouveau été investi, peut-être à titre expérimental. Précédemment, les publicitaires ont fait machine arrière face la grogne provoquée, mais chaque victoire du matraquage diminue encore notre tranquillité dans un environnement déjà bien mis à mal par la pieuvre publicitaire.

D’autre part, ces publicités sont dangereuses puisqu’elles détournent l’attention des cyclistes et celle des autres usagers de la voirie occupés à regarder au sol, ce qui augmente le risque d’accidents.

Enfin, le message est contraire à l’apparente prise de conscience écologique du moment. Plutôt que de développer de nouvelles formes d’agression publicitaire, les entreprises de tourisme, et notamment celles de sports d’hiver, devraient plutôt mettre leur inventivité au service d’une réduction significative de l’impact environnementale de leurs activités.

Nous demandons à la Mairie de Paris de se prononcer rapidement sur la dangerosité et l’illégalité de ces publicités et de prendre immédiatement les mesures appropriées pour le retrait définitif de ce genre de dispositif.

Contact :
Charlotte Nenner pour R.A.P. : 06 22 73 08 73
Thomas Bourgenot pour R.A.P : 01 43 66 02 04
Philippe Colomb pour Vélorution : 06 89 85 31 09
contact@velorution.org

Laisser un commentaire