Août 09 2017

Rencontres autour de R.A.P. en Indonésie

Élise Ayrault, administratrice de Résistance à l’agression publicitaire (R.A.P.), est intervenue ce 21 juin 2017 à Bandung et ce 5 juillet à Yogyakarta. Les groupes locaux WALHI Java-Ouest et WALHI Yogyakarta (WALHI étant l’association écologiste la plus ancienne d’Indonésie) avaient organisé ces rencontres. Les échanges ont porté sur des actions citoyennes et militantes de protection de l’environnement et les luttes en milieu urbain.

Publicité, construction d’hôtels, d’hôpitaux privés et de centres commerciaux, mines de charbon, espaces verts publics…, tels ont été les thèmes abordés, sur lesquels se mobilisent citoyen-ne-s et militant-e-s pour protéger l’environnement et la justice sociale.

Bandung

L’Alliance des citoyen-ne-s de Bandung est intervenue d’abord sur le cas de « X-Palaguna ». Des investisseurs-investisseuses se sont présenté-e-s avec le projet de construire, sur ce terrain appartenant à la Région Java-Ouest, un centre commercial (« mall » en étatsunien), un hôpital privé, un hôtel… Des citoyen-ne-s préfèrent y voir créer un parc ou une « city forest ».

Si vous voulez donner un coup de pouce aux copains-copines de l’autre côté de la planète, signez et partagez :

En savoir plus

https://www.change.org/p/gubernur-jawa-barat-eks-palaguna-untuk-hutan-kota-dan-cagar-budaya

http://savexpalaguna.com/

#XPalaguna

En seconde partie de cette rencontre, RAP a expliqué ce que sont le système publicitaire, les activités d’influence des multinationales, leurs dégâts sociaux et écologiques, et présenté des exemples d’actions et de campagnes de R.A.P. et de Subvertisers International.

Les 20 personnes présentes ont surtout discuté des modèles économiques, des ravages de la télévision, de la pauvreté et des inégalités en Indonésie. 

Quel modèle économique pour une ville sans publicité ?

La ville de Bandung taxe les publicités. Où trouver autrement des sous ? Les habitant-e-s, quant à eux-elles, ne peuvent pas être taxé-e-s davantage, et la politique globale consiste à faire tout pour accueillir les grosses entreprises. Quel modèle économique pour les médias ?

http://www.walhijabar.org/

Yogyakarta

Les échanges ont permis ici d’aborder des actions de sensibilisation à l’énergie (charbon et pétrole) ou de retrait des publicités illégales, les problèmes urbains liés à l’immobilier, à l’accès à l’eau. Ont été projetées des vidéos et photos d’actions à Bandung, Yogyakarta, Paris, Lille et Pau.

 

RAP a expliqué ses objectifs : pour stopper l’idéologie capitaliste et la mauvaise globalisation (destructrice de l’environnement, des activités et des cultures traditionnelles), il faut limiter le système publicitaire, et donc la publicité.

http://www.walhi-jogja.or.id/

Ces deux temps d’échanges mêlant sérieux et convivialité ont permis à des militant-e-s de plusieurs coins du monde de connecter problématiques, luttes et solutions…On continue … Hasta la victoria !

*Ex-Palaguna, un terrain de 10 143m2, suscite la polémique: des habitants de Bandung veulent qu’il devienne un parc ( City Forest and Reserve) alors que le Groupe LIPPO compte y bâtir hôtel, centre commercial et hôpital ( le complexe “Bandung Icon”).

L’étude d’impact environnemental (AMDAL) montre que ces hôtel, centre commercial et hôpital vont chaque jour augmenter la circulation et les bouchons, produire 20 tonnes de déchets, consommer 10 000 litres d’eau, et aussi causeront pollution de la rivière Cikapundung, coupe d’arbres, augmentation de la température de l’air dans cet espace de Bandung.

Les espaces verts (RTH) représentent seulement 12,15% du territoire de cette ville (la règle est de 30%). Il est donc important pour les habitants qu’émergent parc ou foret urbaine et patrimoine culturel. Le développement de foret urbaine et de patrimoine culturel préservent la plus value historique, répondent aux besoins d’espaces verts supplémentaires et de protection de la rivière Cikapundung.

L’Alliance des Habitants de Bandung fait preuve aujourd’hui de détermination et volonté pour faire de X-Palaguna une foret urbaine et un patrimoine de Bandung, et pour faire de Bandung une ville respectueuse de l’environnement et appréciant son patrimoine historique.