«

»

Jan 14 2016

Suppression de la pub dans les programmes jeunesses de la télé publique : un pas dans la bonne direction

Résistance à l’Agression Publicitaire se félicite du vote de l’Assemblée nationale, ce 14 janvier, en faveur de la suppression de la publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique. Une victoire d’étape qui, nous l’appelons de nos vœux, mènera vers l’interdiction plus large de toute publicité à destination des enfants.

enfants_couleur-2
Votée au Sénat le 21 octobre dernier, l’article 2 de la proposition de loi avait été modifié le 16 décembre par un amendement de Valérie Corre qui la vidait de sa substance. Cet amendement transformait l’article en une demande de rapport au gouvernement, commandé pour le 30 juin 2017, soit après les prochaines élections présidentielles et législatives.

Aujourd’hui, les députés ont voté contre cet amendement, remettant la proposition dans son sens originel, contre l’avis du gouvernement. Le texte doit encore passer l’étape de la deuxième lecture. Le vote d’aujourd’hui n’est donc pas définitif mais va dans la bonne direction (1).

Si la proposition de loi est entérinée en deuxième lecture, les parents auront le choix, dès le 1er janvier 2018, de laisser leurs enfants regarder des émissions télévisées sans être harcelés par des coupures publicitaires qui sont autant d’injonctions à se plier à la surconsommation. La publicité commerciale serait supprimée sur la télévision publique pendant les programmes jeunesse ainsi que 15 minutes avant et après.

Résistance à l’Agression Publicitaire se félicite de l’étape franchie par cette proposition de loi.

Si ce progrès est significatif, il y a encore beaucoup à faire ! Au Québec, les pouvoirs publics ont décidé d’interdire totalement la publicité destinée aux enfants, tous supports confondus (2). Une mesure responsable qui éviterait aux enfants d’être pris pour des cibles publicitaires.

Merci à nos sympathisantes et sympathisants qui se sont mobilisé(e)s pour aboutir à ce résultat !

Les batailles contre le système publicitaire et ses effets sur notre société sont nombreuses et votre aide, où que vous soyez, est plus que bienvenue.

Résistance à l’agression publicitaire
14/01/2015

Lire notre analyse des débats à l’Assemblée nationale

Notes

(1) Il est toujours utile de signer la pétition du Mouvement pour une Alternative Non-violente

(2) http://www.opc.gouv.qc.ca/commercant/pratique-commerce/publicite-loi/publicite-enfant/

Laisser un commentaire