Nov 04 2016

Soutenez la lutte contre le système publicitaire !

Sortir du système publicitaire, un remède à de nombreux enjeux

Selon les experts, 2016 est l’année la plus chaude sur la planète depuis 1880. Le changement climatique fait des ravages et la responsabilité de notre surconsommation n’est plus à démontrer. Serge Latouche le rappelle, la société de consommation a trois piliers : « La publicité crée le désir de consommer, le crédit en donne les moyens, l’obsolescence programmée en renouvelle la nécessité ». Aussi, dans une optique de sortie de la société de consommation, il est plus que nécessaire de combattre les excès de la publicité marchande.

Avec nos petits moyens, de nouvelles victoires ont été obtenues en 2016 !

En 2016, l’actualité était forte et nous avons augmenté nos moyens avec l’embauche d’une chargée de mission (neuf mois) « enfants et publicité » en plus de notre salarié permanent, ainsi que d’un stagiaire au premier semestre pour un projet d’avenir, sur le système publicitaire et l’influence des multinationales. Avec cette équipe renforcée nous avons augmenté notre volume d’activité, et notamment obtenu des victoires concrètes :

Retrait des pires éléments du décret de la loi Macron, ce qui a notamment permis d’éviter l’implantation massive de nouveaux panneaux publicitaires, dont des écrans numériques, dans les villes de moins de 10 000 habitants.

Pour protéger nos enfants de la publicité à la télévision. À la suite de la mobilisation de nos militants qui ont interpellé les députés, la proposition de loi a été votée en faveur de notre demande. La deuxième lecture est prévue au Sénat en décembre 2016. Notre plaidoyer avance, et nous ne lâcherons rien.

Première mobilisation d’ampleur pour la journée mondiale contre la pub du 25 mars 2016 : R.A.P. a su créer l’événement ! À ce jour, nous avons dénombré des actions dans sept pays et sur trois continents avec un total de 31 actions réalisées. Avec nos alliés internationaux, nous coordonnons actuellement ce qui pourrait devenir la première alliance internationale des antipub…

photo_rencontres_antipub_2016R.A.P. contre la pub, c’est David contre Goliath

La publicité reste un des plus grands budgets de dépenses au monde. Les dépenses de publicité des annonceurs en France s’élèvent à 31,5 milliards d’euros en 20151. La même année, R.A.P. n’avait qu’un budget de 30 000 €. Nous arrivons certes à des victoires avec ce budget, mais il ne nous permet pas de faire face à toutes les campagnes que nous souhaiterions mener.

Donner à R.A.P., c’est la route vers de nouvelles victoires !

R.A.P. veut dépendre de vous ! Notre meilleure légitimité est celle de nos adhérents. En donnant et en adhérant à R.A.P. vous nous aidez à combattre le système publicitaire.

Le prélèvement automatique (mensuel, trimestriel ou annuel) nous permet de stabiliser nos finances2. C’est pour nous le moyen le plus sûr d’avoir une visibilité à moyen et long terme et, après avoir anticipé nos charges fixes, d’être en mesure de mener des campagnes solides tout en étant réactifs à l’actualité. Cela nous permet notamment d’être en mesure de payer nos frais mensuels (charges fixes, salaire du permanent…) et de mieux identifier notre potentiel de développement d’activités.

Pour nous soutenir, il vous suffit, soit :

– de donner en ligne en allant sur soutenir.antipub.org

– de nous renvoyer le bulletin d’adhésion en remplissant la partie « mandat le prélèvement SEPA » pour être prélevé automatiquement selon la fréquence que vous souhaitez ;

– de nous renvoyer un chèque avec le bulletin d’adhésion rempli

Notes :

1 Source IREP-France Pub

2 IMPORTANT : 66 % de votre don et/ou de votre cotisation à Résistance à l’Agression Publicitaire est déductible de vos impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Ainsi, si vous faites un don de 100€ avant le 31 décembre, vous aurez droit à une réduction d’impôts de 66€ sur vos impôts sur vos revenus de l’année du don.